Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Attention Maîtres Chanteurs ! au Théâtre des 2 ânes

Théâtre des 2 ânes Attention Maîtres Chanteurs ! au Théâtre des 2 ânes

Publié par Océane Boisseau, le 7 octobre 2014

amc-3eme-saison

Attention Maîtres Chanteurs !

Une pièce de Raphaëlle FARMAN et Jacques GAY
Mise en scène par Raphaëlle FARMAN et Jacques GAY
Avec Raphaëlle FARMAN et Jacques GAY en alternance Frédérique Varda, Edwige Bourdy ou Clémentine Bourgoin, Franck Cassard, Jacques Lemaire ou Philippe Béranger et au piano, Fabrice Coccitto ou Jérôme Boudin-Clauzel.

Compagnie : Opéra en fête ( http://www.operaenfete.fr/ )

(sans entracte)

Synopsis :

Ils ont les moyens de vous faire chanter… Attention, Maitres Chanteurs ! : le spectacle musical qui remplace une cure de vitamines !!!

Après le succès de leur premier spectacle Les Aventures de la Diva et du Toréador, Raphaëlle Farman et Jacques Gay vous entrainent dans un nouveau voyage lyrique, historique et humoristique !!

Cette fois-ci, ils sont 5 artistes sur scène (4 chanteurs lyriques et un pianiste comédien) et ils vous font revivre l’histoire de la famille Dugosier de la Glotte à travers les âges. Chaque période historique est prétexte à des illustrations musicales hilarantes ou émouvantes qui mettent en avant les talents de chacun et des répertoires variés allant d’Offenbach à Verdi, en passant par Bizet, Lopez ou Eddy Mitchell.

Cerise sur le gâteau, et, pour la première fois dans un spectacle lyrique, les spectateurs deviennent pour un soir les choristes de la représentation.

Mais Attention Maitres Chanteurs s’adresse aussi aux gens qui ne souhaitent pas chanter, car il est conçu avant tout comme un spectacle hilarant à regarder, et la participation des spectateurs est dosée de façon à être source d’émotion ou de rire à certains moments bien précis. Attention Maitres Chanteurs est un spectacle qui permet au public à la fois d’entendre de superbes voix, de rire aux péripéties “historicomiques” de cette famille survoltée et enfin, de donner à leur tour de la voix pour leur plus grand plaisir !! »

A peine quelques secondes après le début du spectacle, on sait d’emblée que le titre de la pièce n’est pas là au hasard, c’est bien simple : on chante.

M’attendant plutôt à voir une pièce de théâtre, je suis d’abord restée sceptique face à tous ces chants, accompagnés de quelques répliques, plutôt drôles d’ailleurs. Et puis au fil du temps, on se laisse surtout happer par le talent de ces comédiens-chanteurs, on en vient plutôt à admirer leurs prouesses vocales au fil de l’histoire. Si vous aimez chanter: vous serez fortement invités à le faire ! Échauffez vos cordes vocales et lancez vous avec eux sans honte, la salle entière se prête au jeu, et à ma surprise même les textes sortis de leur imagination arrivent à être chantés sans grande difficulté.

Je regrette cependant le scénario, on peine à entrer dedans et  les scènes de théâtre m’ont semblé parfois trop courtes à mon goût. L’humour est présent, on rigole facilement, même si cela dérive parfois au potache, une bonne part concerne cependant une critique de la société actuelle, et c’est assez bon à entendre (en chant ou en réplique).

Autre moment clef à noter,  le passage d’une danse en claquette qui ravit fortement les yeux, surtout lorsque l’on sait que les deux acteurs principaux Raphaëlle Farman et Jacques Gay ont été entraînés par le chorégraphe de The Artist : Fabien Ruiz.

L’ambiance de la salle des 2 ânes se prêtent parfaitement à cette pièce style « Café Théâtre », l’ambiance est chaleureuse et bon enfant. A la fin de la première le 5 octobre dernier, les acteurs se sont gentiment prêtés à une séance de questions réponses avec les spectateurs. On comprend mieux ce lien très fort avec la musique lyrique, la troupe ayant été bercée par les comédies musicales et souhaitant allier chant lyrique, spectacle et humour.

Je conseille cette pièce à tous les amoureux des comédies musicales, ils seront comblés et pourront chauffer leurs cordes vocales sans soucis. Pour les fans pointilleux du théâtre, cette pièce, si elle manque de consistance, est un vrai délice pour les yeux et reste tout de même un genre de « Café Théâtre Broadwayien » parfait pour terminer son week-end.