Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Avanti ! » : Ingrid Chauvin et Francis Huster amoureux au théâtre des Bouffes Parisiens

Paris « Avanti ! » : Ingrid Chauvin et Francis Huster amoureux au théâtre des Bouffes Parisiens

Publié par Luigi, le 19 novembre 2015

Avanti !

Avanti !

Une pièce de Samuel Taylor
Mise en scène par Steve Suissa
Avec Francis Huster, Ingrid Chauvin, Thierry Lopez, Alice Carel, Romain Emon, Toni Librizzi

Compagnie : Bouffes Parisiens ( bouffesparisiens.com )

Durée : 1h30 (sans entracte)

Synopsis :

Sous le soleil de Rome, Georges, un businessman américain puritain et Alison, une jolie comédienne anglaise, sont sur les traces de leurs parents décédés dans un accident de voiture.
De réseaux internet bloqués en bureaux aux horaires décalés, de cercueils volés en chapelles napolitaines, nos héros auront bien du mal à retrouver leurs chers disparus.

Mais, par la grâce d’un ludion diabolique nommé Baldo qui incarne à lui seul tout le charme et l’humour italien, ils découvriront une nouvelle façon d’appréhender la vie et pourquoi pas, le couple…

Une comédie romantique au théâtre. Voilà qui fait plaisir à tous les cœurs tendres en recherche de douceur (oh, que Paris en a besoin au lendemain des attentats du 13 novembre…). A l’affiche jusqu’au 3 janvier 2016 : « Avanti ! » avec deux comédiens très connus : Ingrid Chauvin (estampillée TF1) et Francis Huster (plus habitué aux planches ces dernières années même s’il avait cartonné en 2004 dans la saga de l’été « Zodiaque »).

Au final, « Avanti ! » est tout de même une petite déception. D’accord, les comédiens y mettent du cœur et les décors sont superbes mais on aurait aimé les voir s’agiter dans d’autres, justement. Le synopsis promettait une recherche des cercueils et, sans doute, une visite de chapelles. On ne nous a rien donné de tout ça. Les protagonistes ne font que parler et rigoler. Le scénario n’est finalement qu’un prétexte à voir s’embrasser Ingrid et Francis.

On aurait aimé moins d’artificiel, que cela soit un peu plus authentique… surtout pour le personnage de Francis. Alison (incarnée par I. Chauvin) est plus vivante, dynamique; elle tombe donc réellement sous le charme de Georges. On aurait aimé plus de sentiment chez ce dernier. Idem pour le rigolo de service. Même s’il est impeccablement interprété par Thierry Lopez (standing ovation pour lui à la fin), il aurait mérité un peu plus de profondeur. « Avanti ! » aurait été alors capable de séduire les professionnels qui méprisent le populaire. Dommage.

On pardonnera aussi les clichés sur l’Italie en se rappelant que la pièce est ancienne et on retiendra surtout le fait que cette heure et demie donne l’occasion à Ingrid Chauvin de se défouler sur les planches à travers une scène hilarante qu’elle n’a jamais eu l’occasion de jouer à la télévision.

 

Luigi Lattuca