Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Conte de fées » : une joute verbale jubilatoire jusqu’au 5 mai 2017 au Théâtre Saint-Michel

Bruxelles « Conte de fées » : une joute verbale jubilatoire jusqu’au 5 mai 2017 au Théâtre Saint-Michel

Publié par Luigi, le 27 avril 2017

Conte de fées - l'affiche

Conte de fées

Une pièce de Thierry Lambert
Mise en scène par Sébastien Chollet
Avec Thibaut Nève et Rachid Benbouchta

Compagnie : E LA NAVE VA ASBL

Durée : 1h10 (sans entracte)

Synopsis :

Venez assister à la rencontre improbable de deux conteurs que tout oppose… Pas de panique ! Les règles sont simples : dans un affrontement sans merci, chaque conteur déploiera des trésors d’imagination pour imposer à l’autre sa vision d’une même histoire. Le sujet de leur duel ? le destin d’un petit prince avec pour parents, un roi et une reine, et un château pour foyer! Cette lutte acharnée verra apparaître, à travers des rebondissements époustouflants, des monstres ailés, une méduse géante, un château à vendre au plus vite, un oiseau alcoolique, un médecin sirupeux que tout Uccle nous envie et une reine sous anxiolytique ! Mais que va devenir le petit prince ?

Le problème avec les contes de fées, c’est que, même si ça commence mal, on sait qu’il n’arrivera jamais rien de réellement grave. Tout fini toujours par s’arranger. Le petit Poucet retrouve son chemin, un baiser du prince charmant réveille la Belle au bois dormant, Mère-grand et Chaperon rouge sont extraites vivantes du ventre du loup, etc… Ce qui serait bien pour une fois c’est que cela commence mal et que cela finisse mal aussi. Voilà qui nous changerait. Ce serait un conte de fées d’un genre nouveau. Un qui ne se passe pas bien… Voilà le point de départ de nos deux talentueux comédiens.

Créé juste avant les attentats de Paris et de Bruxelles, ce spectacle n’a pas été joué beaucoup de fois et retrouve quelques salles depuis Pâques : les Riches-Claires et maintenant le Théâtre Saint-Michel jusqu’au 5 mai prochain. Une parodie loufoque permettant de réfléchir à la vie et ses absurdités via ce genre littéraire tant apprécié (et décrié) qu’est le conte. Dans cette joute oratoire, Thibaut Nève et Rachid Benbouchta rivalisent de talent.

Selon Le Larousse, la joute est également une « activité sportive où deux adversaires, debout chacun sur l’arrière d’un bateau, cherchent, au moment où les embarcations se croisent, à se faire tomber à l’eau au moyen d’une longue perche munie d’un tampon ». Une définition qui colle à l’exercice que se livrent ces deux bêtes de scène qui se content différemment les histoires de nos grands-mères. Ils s’amusent, se défient, se haïssent dans un texte d’une très grande qualité et parfois même émouvant.

Tarif unique de 16 euros, sauf pour les étudiants 12€.

Luigi Lattuca