Débris, de Dennis Kelly, à partir du 27 novembre, au théâtre des Riches-Claires

Publié par , le 6 novembre 2014

thumb_Debris_echo

critique de la pièce:
« Il y a comme une odeur de pourri » témoignent un frère et sa sœur. Leur interprétation est époustouflante! La variété de leur expression faciale et leur aisance à incarner plusieurs personnages à la suite relève d’un véritable talent!
Le synopsis quant à lui est on ne peut plus dramatique voire chaotique! Si vous connaissez Tim Guénard et son autobiographie: « Plus fort que la haine »? Cela résonne! Toutefois la cruauté, crudité, nudité de ces mots, maux m’ont égarée: Où va-t-on? Quel message se dégage? Est-ce juste une exposition sordide ou une intention plus abyssale sous-tend? Je n’ai su répondre à cette question à la suite de ce drame théâtralisé: dommage!

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...