Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Dernier coup de ciseaux au Théâtre de la Toison d’Or du 22/01 au 28/02/15

Toison d'Or Dernier coup de ciseaux au Théâtre de la Toison d’Or du 22/01 au 28/02/15

Publié par Charlotte Ziskos, le 29 janvier 2015

Dernier coup de ciseaux

Dernier coup de ciseaux

Une pièce de Paul Portner; Adaptation Sébastien Azzopardi et Sacha Danino
Mise en scène par Aurelio Mergola et Julie Duroisin
Avec Jean-François Breuer, Catherine Decrolier, Thomas Demarez, Pierre Lafleur, Frédéric Nyssen et Nathalie Uffner

Durée : 1h15 (avec entracte)

Synopsis :

Aaaaaaarghh Hahaha !!!

Encore une pièce corporatiste, l’idée du TTO étant d’attirer en ses murs tous les coiffeurs de la Galerie de la Toison d’Or. Mais non, « Dernier coup de ciseaux » est une pièce américaine mythique, déjà vue par 9 millions de spectateurs et figurant au Guinness des Records, rubrique longévité. Un mélange décoiffant de lotion capillaire et d’histoire policière. Chaque soir, un meurtre est commis au salon (de coiffure) et c’est au public à résoudre l’énigme, avec plein d’indices éclairants genre poil de fausse blonde ou vieux bigoudi. Une grande partie de la pièce est évidemment improvisée en fonction des réactions du public. Un spectacle extrêmement posi-tif et récréa-tif.

Critique :

« Le colonel Moutarde dans le salon avec une clé à molette ! »

Voilà comment « Dernier coup de ciseaux » pourrait être résumé. La seule condition est alors de remplacer ce cher colonel par un coiffeur extravagant, son assistante simple d’esprit, une cliente issue de la haute ou encore, le producteur de « Plus belle la vie » à l’attitude plus que déroutante.

Tout ce beau monde est réuni dans un salon de coiffure. Lors d’une filature du Capitaine de la police et son comparse, ces personnages vont devenir les suspects du meurtre d’une célèbre pianiste, résidant dans le même immeuble.

Outre ce Cluedo grandeur nature, c’est au public à interagir avec les protagonistes afin de donner suffisamment d’indices aux forces de l’ordre pour que ceux-ci puissent avancer dans leur enquête.
Ces indices pourront être observés, remarqués lors de toute la première partie du spectacle. Il est donc très curieux de savoir comment aurait pu se passer certaines scènes vu que la deuxième partie du spectacle est improvisée en fonction des éléments et interventions du public.

Dernier coup de ciseaux propose également des fins alternatives, et on peut être rapidement tenté d’aller revoir une deuxième, voire troisième fois le spectacle afin d’y découvrir un dénouement différent, les suspects ayant tous un mobile personnel.

Retranscrit à merveille dans un décor « made in Belgium », Dernier coup de ciseaux peut se caractériser par le talent des comédiens à rester tout au long de la pièce sur le qui vive, à son énergie soutenue malgré une deuxième partie orientée investigation et  à ses punchlines osées mais qui fera l’unanimité  du public !

Charlotte Ziskos et Damien Di Fresco