Gilles et la nuit à Cathargo du 05/02 au 14/02

Publié par , le 13 février 2015

568527_1

Jouée dans une ancienne zone industrielle reconvertie en théâtre, « Gilles et la nuit » voudrait nous entrainer dans l’esprit tourmenté de Gilles de Rais. Seul sur scène dans cet espace dénué de tout décor, Gilles s’adresse à ses juges figurés par 7 chaises vides.
Le texte d’Hugo Claus est d’autant plus enveloppé de mysticisme grâce aux chants de Muriel Legrand. Pourtant, malgré l’interprétation habitée d’Itsik Elbaz qui paie visiblement de sa personne, la sauce ne prend pas ou peu. Le résultat est plutôt maigre et fade pour un non-initié. D’ailleurs, parmi les spectateurs présents ce soir-là, plusieurs ont visiblement cédé aux appels de Morphée durant la représentation.
Peut-être vaudrait-il mieux réserver cette pièce à un public plus qu’averti.

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...