Un grand moment de solitude – Théâtre de La Michodière – Paris

Publié par , le 16 mai 2015

001

Energie et verve ne sont pas au rendez-vous de cette pièce portée par la pourtant irrésistible Josiane Balasko. Et oui, c’est étonnant quand on voit son nom en police 50 sur le haut de l’affiche. D’ailleurs, cette oeuvre aurait-elle eu les faveurs de La Michodière sans un grand nom dans le casting ? Elle est d’un profond ennui et, hélas, assez longue, avec des personnages lourds et sans finesse. Ils ne sont d’ailleurs pas gâtés par les situations imaginées par la célèbre actrice des « Bronzés », toutes moins drôles les unes que les autres. Quelques unes peuvent amener à sourire mais il faut pour cela survivre à un mauvais scénario (car mal structuré) et à une écriture bancale sans étincelles.

Faire rire n’est sans doute pas facile, et il y a différentes formes d’humour mais on regrette que le monde aseptisé des psychologues n’ait pas prêté à situations plus déjantées et (savoureusement) grotesques. Bref, passez votre tour. Le nom de Balasko ne sauve pas les meubles.

 

Luigi Lattuca

 

(Dates des représentations : du 7 avril au 27 juin 2015 à Paris)

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...