Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » L’Assaut des Cieux

Varia L’Assaut des Cieux

Publié par Charlotte Ziskos, le 21 septembre 2014

L'assaut des cieux

L'Assaut des Cieux

Une pièce de Claudio Bernardo
Mise en scène par Vincent Lemaire
Avec Steven Berg, Diogo Dolabelle, Benoit Finaut, Benjamin Kahn, Ricardo Paz, Ondrej Vidlar

Compagnie : As Palavras

Synopsis :

Une parabole sur la condition humaine par six interprètes et une chanteuse lyrique qui mêle danse, chant, théâtre et cirque.

Que les cieux soient pris dans un sens matériel ou symbolique, ils constituent par excellence un objet de connaissance et de représentation qui se situe à la croisée des chemins scientifiques, philosophiques et religieux. Ils sont à la fois une énigme et une inspiration pour les hommes. Ils agissent sur eux de façon matérielle ou immatérielle, les font bouger, influent sur leurs humeurs, leurs couleurs, leur sexualité, les font rêver, chercher… L’Assaut des Cieux est une parabole sur la condition humaine, sa morosité et son désenchantement. Pourtant les hommes peuvent voler au-delà de leurs craintes et dépasser leurs limites. Ceux-là se lancent avec courage et audace à l’assaut des cieux. Ils cherchent à se mesurer aux Dieux. Tels des Don Quichotte, des Prométhée ou des Icare, ils deviennent des figures aussi héroïques que dérisoires qui tentent d’agir sur leur propre destinée. Quand les dieux sont partis et que les cieux sont vides, que reste-t-il aux hommes si ce n’est ce rêve obstiné de ne pas se résigner, de vouloir continuer ? Est-il de poésie plus grande que cette quête d’absolu alors même que la fin est inéluctable ?

critique du spectacle:

Mon avis est mitigé sur cette performance!
D’une part je félicite:
-l’utilisation des potentialités de l’espace du Grand Varia: jeux sonores et lumineux nous plongent sensoriellement dans une atmosphère prenante, planante!
-la composition hétéroclites des physiques des artistes qui illustre la variété, la diversité humaine
-l’invitation à des interprétations multiples sur l’appel des cieux et les réactions des terriens

D’autre part je déplore:
-le manque de rythme, du probablement à des mouvements de danse contemporaine trop longs et souvent répétitifs et des intermèdes d’opéra osés mais trop lents
-le manque de sélection quant à la tonalité du spectacle: on valse du registre burlesque blagues d’aviation/au poétique chorégraphies et positions lascives/ au théâtral et revendicateur: monologue incompréhensible, … à vouloir toucher à tout, le spectacle perd en densité et malheureusement perd son spectateur.
Ainsi le spectacle manque de lest et gagnerait en légèreté avec un peu plus de cohésion et simplicité.