Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Le Joueur d’Échecs » : Francis Huster trois fois en Belgique !

Centre Culturel d'Auderghem « Le Joueur d’Échecs » : Francis Huster trois fois en Belgique !

Publié par Luigi, le 24 mars 2016

Le Joueur d'échecs 1

Le joueur d'échecs

Une pièce de Stefan Zweig et adapté par Eric-Emmanuel Schmitt
Mise en scène par Steve Suissa
Avec Francis Huster

Compagnie : Théâtre Rive Gauche

Durée : 1h (sans entracte)

Synopsis :

Fuyant la seconde guerre, Stefan Zweig embarque dans un paquebot à destination de l’Amérique du Sud. Pendant la traversée, un combat s’engage qui le passionne, ainsi que tous les voyageurs : au dessus d’un jeu d’échecs s’affrontent le champion du monde Csentovic, une brute lente d’origine modeste, cupide, inculte, antipathique, qui n’a jamais perdu une partie, et le mystérieux Monsieur B, un aristocrate viennois, sensible, raffiné, qui vient d’échapper aux griffes de la Gestapo.

Qui gagnera ? L’intelligence et la culture ont-elles encore une chance dans ce monde qui sombre dans la barbarie ?

Épuisé par son trajet de l’Est de la France à Binche hier soir, Francis Huster a tenu à être là. La veille, une série d’attentats meurtriers ont ébranlé la Belgique. De quoi rappeler que la culture et la pédagogie sont plus que nécessaires en ces temps durs et froids.

Mais c’est à des personnages tendus et schizophréniques que nous avons affaire sur scène. « Aucun homme ne peut rien contre la folie du monde » dit-il même à un moment. Personne ne lui répond mais dans la salle, tout le monde consent. Sur scène, non plus pas de réplique d’autrui. Le sexagénaire toujours très classe se répond lui-même.

Oui, seul en scène (comme pour « La traversée de Paris » et « La Peste » en 2011) , Francis Huster – toujours grand comédien à la foi vive – apporte une dimension humaine à ce joueur d’échecs dont on connaît tous la réputation. Dans la retenue, puis dans l’extravagance des sentiments  en deux secondes. La voix se module si rapidement. Ça déconcerte. Les autres bruits qu’on entend sont ceux de la mer car les personnages son censés se trouver dans un paquebot.

L’atmosphère du voyage et l’habile jeu de lumières finissent d’ailleurs de nous transporter. Huster donne toute son énergie donc bravo à lui de continuer à monter sur scène avec fougue malgré l’âge avançant, malgré les textes durs, malgré les événements-coups de poing de l’actualité.

 

Luigi Lattuca

 

LA FIN DE TOURNÉE :

Mercredi 23 mars 2016 à 20h30, Théâtre Communal, Binche (Belgique).

Jeudi 24 mars 2016 à 20h30, Centre Culturel d’Auderghem, Bruxelles (Belgique).
Mardi 29 mars 2016 à 20h30, Théâtre de Corbeil Essonnes, Corbeil Essonnes.
Jeudi 31 mars 2016 à 20h45, Espace Carpeaux, Courbevoie.

Mardi 31 mai 2016, Théâtre de Namur (Belgique).