Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Le plein de stars parisiennes au Centre Culturel d’Auderghem – que réserve la toute nouvelle saison ?

Centre Culturel d'Auderghem Le plein de stars parisiennes au Centre Culturel d’Auderghem – que réserve la toute nouvelle saison ?

Publié par Luigi, le 5 septembre 2016

2-LES CHATOUILLES

NOUVELLE SAISON DU CENTRE CULTUREL D'AUDERGHEM

Avec Francis Huster, Ingrid Chauvin, Bruno Madinier, Isabelle de Botton, Clémentine Célarié et tant d'autres !

Le Centre Culturel d’Auderghem est, avec le Théâtre Saint-Michel, le haut lieu de la comédienne parisienne à Bruxelles. Depuis des années cependant, le CC dirigé par André Baccichet a pris de l’avance. En 2016 et 2017, c’est sûr, c’est là-bas qu’on pourra applaudir beaucoup de doux visages bien connus des téléspectateurs fidèles de TF1 ou des chaînes de France Télévisions.

« Avec les pièces déjà passées à Paris et que je vais voir pour faire ma sélection, on tente de convenir aux attentes du public et de ce qu’on reflète comme image sur Bruxelles : quelque chose de complémentaire plutôt que de proposer de l’original avec des succès populaires. Le CC d’Auderghem rassemble. » nous confie A. Baccichet son directeur depuis 1999.

Déjà 2200 acheteurs pour les nouveaux tickets

L’endroit accueillera, cette saison encore, l’un des habitués : Francis Huster. « Ses performances sont toujours incroyables et il attire du monde. Francis a su créer un lien particulier avec Bruxelles. » se réjouit son ami A. Baccichet. Et il emmènera cette fois dans ses bagages la belle Ingrid Chauvin dont il fait tourner la tête dans « Avanti ! ». « On a la chance d’avoir Ingrid, très belle comédienne parfaite dans le rôle qu’elle tient dans « Avanti ! ». Sa rencontre avec Francis Huster est assez exceptionnelle. » D’ores et déjà un succès assuré à la billetterie.

L’équipe s’active actuellement pour garantir à tous les comédiens un accueil digne de ce nom. « Chaque rentrée est importante, explique monsieur Baccichet. Elle est la consécration de nos choix, des objectifs à atteindre et on espère que le public répondra présent. » Le CC fonctionne toujours avec un concept d’abonnement et il y en déjà à peu près 2200 séduits depuis juillet. Beaucoup de fidèles et un éternel roulement d’année en année, nous glisse-t-on. « On remplit les salles avec aussi un public d’un jour attiré par les affiches. » 

Voeux du coeurDemandez (et réfléchissez) le programme !

D’un côté, on a « Paris-Théâtre » (avec environ 6 représentations pour chaque gros spectacle) et de l’autre des venues assez exceptionnelles d’une ou deux fois seulement.

Mais allez, on verra quoi ? Sélection non exhaustive :

Les Beatles ouvrent le bal ! Oui, oui. Enfin, pas les vrais mais lisez… Ils furent des chercheurs féconds et exigeants, nous dit le programme du site officiel. En 1969, leur musique n’avait plus rien de commun avec celle de leurs débuts. En six ans, stimulés par George Martin, leur producteur, ils s’étaient retournés comme des gants. Après « Bach to Rock », Dominique Jonckheere, chef d’orchestre, compositeur, musicien et chanteur, relève le défi de les interpréter … dans leur jus! Dans son spectacle « BeatleJuice » (du 28 au 30 septembre), il est seul en scène, avec ses guitares, sa voix, son piano, ses ordinateurs, soutenu par les invisibles complices de l’Orchestre de Chambre Oratorio, restés en studio. Pour que la musique soit totale!

Isabelle de Botton (du Théâtre Bouvard) vient en début de saison du 18 au 23 octobre. Puis, Bruno Madinier du 13 au 18 décembre.

« Les chatouilles ou la danse de la colère » (du 7 au 12 février 2017) a reçu des critiques incroyablement dithyrambiques. L’histoire insolite d’Odette, une jeune danseuse dont l’enfance a été volée et qui se bat pour se reconstruire. A travers une galerie de personnages entre rires et émotions, les mots et la danse s’entremêlent et permettent à Andréa Bescond de transporter le spectateur dans un grand huit émotionnel.

Il y a comme un fil-rouge cette saison : des pièces qui prêtent toutes à réflexion, qui vont droit au but : « l’important est l’amour, le partage et l’intolérance. » Le spectateur va s’imprégner sans qu’on lui impose des idées. « C’est important pour moi, souligne André Baccichet. Les visiteurs du CC pourront en tout cas profiter longuement de chaque vedette venue de Paris (ou d’ailleurs) puisque six représentations sont programmées par gros spectacle. Ils vont tous dans des directions particulières mais toujours dans l’espoir de pousser les gens à s’interroger sur le chemin du retour… et au-delà.

55-11

Parallèlement à la saison « Paris-Théâtre », on verra, le 4 février, Michèle Bernier revenir à Auderghem. Elle sera sur scène avec sa fille dans « Je t’ai laissé un mot sur le frigo« , une pièce assez remarquée. « Pas de comédie avec de happy-end mais c’est un petit bijou d’émotion », nous promet le directeur du centre. Ensuite, en mars, viennent de s’ajouter « 24 heures de la vie d’une femme » (que Clémentine Célarié ira aussi jouer à Binche) et « Un nouveau départ » avec Corinne Touzet. En avril, enfin, « Avanti ! » clôturera une saison bien faste.

La garantie de bien voir

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cet endroit, il possède une salle arrondie, à la manière de celle de Wolubilis. Son directeur en est d’ailleurs particulièrement fier : « Elle est très bien faite, en forme de gradins et toutes les places sont bonnes. Le dernier rang est à 26 mètres de la salle donc que les gens ne s’inquiètent pas trop. Le premier rang a aussi ses inconvénients. Si le plateau est bien occupé par les comédiens, c’est mieux de voir à partir du 10ème rang. On profite mieux du décor, des entrées et des sorties. » téléchargement (1)

 

Et comme nous parlons ici d’un centre culturel, il y a aussi des thrillers haletants, des films sur les voyages (collection « EXPLO« ), des spectacles de danse orientale et d’autres surprises à consulter ici : http://www.ccauderghem.be/

Belles émotions !

Luigi Lattuca

 

————————————————————————————-

 

Séances proposées pour chaque spectacle : voir site.

Le guichet est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 11h à 15h , le mercredi de 13h à 17h et le samedi de 10h à 14h.

Réservation par téléphone : lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 11h à 17h, le mardi de 11h à 15h et le samedi de 10h à 14h.