Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Le Train Fantôme à la Gaité Montparnasse

Gaité Montparnasse Le Train Fantôme à la Gaité Montparnasse

Publié par Océane Boisseau, le 24 novembre 2013

train-fantome-affiche

Le Train Fantôme

Une pièce de Gérald Sibleyras et Eric Métayer
Mise en scène par Eric Métayer
Avec Jean-Philippe Bêche, Andréa Bescond, Dorel Brouzeng-Lacoustille, Yamin Dib et Christophe Laubion

Compagnie : L'équipe des 39 marches

(sans entracte)

Synopsis :

Train fantôme… la suite logique des délires de l’équipe des « 39 marches ». Un spectacle loufoque, drôle et qui fait peur, interprété maintenant par 5 fous furieux ! Accrochez-vous à vos sièges ! Hilarité et horreur seront autour de vous. Sur scène mais aussi dans la salle !

Critique : Si à première vue l’affiche et le titre de la pièce d’Eric Métayer semble effrayants, ce ne sont pas des frissons qui seront au rendez-vous mais bel et bien des fous rires. Cette parodie de film d’horreur est réalisé avec une extrême habileté  par l’équipe des « 39 marches ».

A peine entré dans le théâtre de la Gaité, le spectateur plonge dans cet univers d’horreur où le mythe de Dracula est revisitée. Au final, le sang, le noir et les scènes d’horreurs qui nous sont racontées deviennent risibles et l’histoire si terrifiante du comte Dracula devient loufoque et part dans une direction totalement disjonctée. Le théâtre de l’horreur devient alors parodié, et le spectateur s’amusera alors à reconnaître les grands moments des films d’épouvantes dont les traits seront ici accentués.

Le plus époustouflant réside tout particulièrement dans la performance énergique de la troupe d’acteurs, qui réussit à la perfection à changer de rôle en un claquement de doigt jusqu’à devenir eux même une part du décor et à procurer au théâtre une dimension que l’on n’a pas vraiment l’habitude de voir. Si au début, cela peut paraître difficile à imaginer pour les spectateurs terre à terre, on comprend vite le rythme et l’esprit du spectacle qui se dessine face à nous et on se prête, très, facilement à rire.

L’autre performance qu’il faut souligner est  la mise en scène des décors, qui permet des choses jusqu’alors, impensables au théâtre.  De la montée d’une montagne à  la chute d’une princesse du haut d’un donjon ou encore un sous titrage maison dans une langue barbare, à l’aide de ficelles, de marionnettes et d’imagination,  la mise en scène des plus compliquée devient alors compréhensible, et spectateur n’a aucun mal à entrer dans cet univers où même des gargouilles ou des buissons sont interprétés par des acteurs.

En résumé, bien que le jeu de mot soit ici facile, le Train Fantôme est un spectacle inventif et décalé qui fera plus mourir de rire que de peur à tel point que je recommande d’y aller faire un tour.