Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Les invisibles », théâtre océan nord

Ocean Nord « Les invisibles », théâtre océan nord

Publié par Clementine, le 21 septembre 2014

Photo M.Boermans

Les Invisibles

Mise en scène par Isabelle Pousseur assistée de Guillemette Laurent
Avec Catherine Mestoussis, Magali Pinglaut

Compagnie : Théâtre Océan Nord ( http://www.oceannord.org/ )

(sans entracte)

Synopsis :

Les Invisibles ont été créés en 2012 au Théâtre Océan Nord, à l’occasion de son trentième anniversaire. Tout démarre de la proposition des deux comédiennes, Catherine Mestoussis et Magalie Pinglaut, qui demandent à Isabelle Pousseur de les mettre en scène. Le travail passe par des étapes variées, les questions s’affinent : le corps, sa fatigue son vieillissement, le rythme qui lui est imposé. Des textes explorés, l’étau se resserre autour du livre de Florence Aubenas, Le Quai de Ouisterham, terrible récit de son travail sous couverture dans le milieu peu connu des intérimaires du nettoyage, dans une France régionale du petit matin. (…). Les Invisibles furent un succès public, si bien que l’on doit envisager une nouvelle série de représentations. Nous y sommes.

Photo M.Boermans

Silence dans la salle. Les spectateurs sont installés de chaque côté de la pièce en face à face et ils attendent, à la fois curieux et étonnés, le début de la pièce. «La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu’en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l’impression d’un monde en train de s’écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place». L’histoire commence alors.  On y dénonce l’impossibilité pour les agences intérim de répondre aux demandes ; le manque d’emploi en tout domaine et ce pour n’importe quelle catégorie sociale, qu’on soit diplômés, retraités, ou encore mère de famille. Hélas, ce n’est pas qu’une pièce de théâtre, mais la triste réalité.

Inspirée du livre de Florence Aubenas «le quai de Ouistreham», la pièce raconte le parcours de la journaliste pendant 6 mois à Caen, ville du nord de la France où elle s’est mise en quête d’un emploi incognito. Commence alors une course continue entre la recherche d’un emploi, la formation pour devenir femme de ménage, puis la course pour arriver à l’heure au boulot du soir qui suit de peu celui du matin ou de début d’après-midi. Au travail, les ordres sont stricts, et il est presque impossible de les respecter : le temps imparti au nettoyage est trop court par rapport à la quantité de travail. Les employeurs ne sont pas prêts à payer plus d’heures.

Mais cette pièce dénonce aussi la manière dont on traite les femmes de ménage et leur propre ressenti. La honte de dire à ses connaissances ce que l’on fait dans la vie, l’indifférence des gens pour qui on travaille ou encore les moqueries ou l’irrespect des employés de bureaux. Isabelle Pousseur qui a mis en scène la pièce précise tout de même «Il ne s’agit pas pour moi de faire un spectacle sur les femmes de ménage ou sur Pôle Emploi et encore moins sur Florence Aubenas, mais de raconter un parcours et des rencontres».

«Les invisibles», ce n’est donc pas seulement toutes ces femmes de ménage qu’on ne regarde pas, à qui on ne dit pas bonjour, mais plutôt toute une catégorie de population victime de la crise et de la misère sociale.

Avec une pointe d’humour, cette pièce est une belle adaptation du livre de Florence Aubenas par Isabelle Pousseur assistée de Guillemette Laurent. Les comédiennes Catherine Mestoussis et Magali Pinglaut jouent à la perfection les multiples personnages présents dans la pièce.

Clémentine Hérens

 

Représentations à 20h30, sauf les mercredis à 19h30
Matinée le mardi 23 septembre à 13h30
(Pas de représentation en soirée)
Relâche dimanche et lundi

En tournée, du 21 au 24 octobre 2014 à la Maison de la Culture de Tournai !