Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » L’homme qui valait 35 milliards au Théâtre de Poche de Bruxelles

Le Poche L’homme qui valait 35 milliards au Théâtre de Poche de Bruxelles

Publié par Charlotte Ziskos, le 18 novembre 2014

L'homme qui valait 35 milliards

L'homme qui valait 35 milliards

Une pièce de Collectif Mensuel
Mise en scène par Collectif Mensuel
Avec Sandrine Bergot, Quentin Halloy, Baptiste Isaia, Philippe Lecrenier et Renaud Riga

Durée : 1h45 (sans entracte)

Synopsis :

Une fiction humoristique et pleine de peps sur une réalité sociale glaçante

Plus de 15.000 spectateurs à travers l’Europe ont déjà pu applaudir ce spectacle jubilatoire !
Le Collectif Mensuel porte à la scène l’excellent roman de Nicolas Ancion.
Un artiste plasticien y kidnappe le patron du plus important groupe sidérurgique mondial : Lakshmi Mittal, non par vengeance ni justice citoyenne mais en vue de combler le manque de reconnaissance dont il souffre. Avec l’aide de sa copine Marion, journaliste au Vlan, et de son pote Patrick, fraichement licencié des hauts fourneaux d’Arcelor, il va contraindre l’industriel à reproduire une série d’oeuvres majeures afin d’élever son kidnapping au rang d’oeuvre d’art !

A l’heure où le pouvoir financier régit nos vies et que les politiques d’austérité font des ravages partout en Europe, le théâtre s’élève contre le fatalisme et nous permet, en passant du rire à l’émotion, de réfléchir à la question de la valeur marchande et humaine. Le prix que l’on met pour qu’une vie d’homme soit réussie.

Le jeu des comédiens, accompagnés par deux musiciens, laisse la place à un jouissif second degré, (…) tout le monde en prend pour son grade : les patrons, la presse, les politiques, mais aussi les artistes, les faux révoltés…L’image de fin vaut tous les discours. Elle est aussi poignante que le reste de la pièce est hilarant. Le Soir

Produit par le Collectif Mensuel en coproduction avec le Théâtre de la Place, l’Ancre et le PBA-Eden. Avec le soutien de la FWB, de la Ville et de la Province de Liège. En partenariat avec la PAC, le CAL, la FGTB Liège-Huy-Waremme, Les Métallos MWB-FGTB, la Cible asbl, Arsenic, Théâtre&Publics, Space, Maillages. Soutenu par le programme culture de l’UE. Avec le soutien du programme Culture de l’Union Européenne. En partenariat avec Assemblea Teatro, Culture Commune, Kulturfabrik, Theater Antigone.

Une pièce à aller voir de toute urgence. Tant pour sa mise en scène que pour son sujet, elle apporte une très belle réflexion accessible à tous. Une réelle réussite à ne pas manquer ! Il vous reste jusqu’au 29 novembre pour la découvrir.

Par Charlotte

L’homme qui valait 35 milliards est une pièce étonnante mais qui laisse les spectateurs unanimes : la présence de musique permet de rythmer le spectacle. Les musiciens et acteurs se sont donnés complètement pour que la pièce soit une réussite. Les paroles restaient audibles à tout moment grâce à la forme « slamée » des textes. La musique est en adéquation parfaite avec le déroulement de la pièce. La thématique abordée est intéressante et comme d’habitude au Théâtre de Poche, on nous fait réfléchir ! Nous avons aussi aimé les interactions entre les comédiens et les spectateurs, un comédien nous a indiqué la sortie et nous à même dit qu’il nous emmerdait, c’est dire ! Enfin, au Poche, il y a toujours du nu mais celui-ci était, comme à chaque fois, en adéquation avec le sujet. En bref, un spectacle à aller voir pour rire et réfléchir.

Par Julie