Orphelin au théâtre de Poche, reprise du 24 mars au 11 avril 2015

Publié par , le 12 juillet 2013

orphelins

Une œuvre simple mise en scène dans un espace simpliste (un sofa et une petite table, c’est tout ce que l’on y trouve)  qui pourrait nous paraître monotone. C’est sans compter en tous cas sur l’excellente performance de ces artistes. Les trois personnages de la pièce – le jeune Liam, sa sœur enceinte (Helen) et son petit-ami (Danny)- sont joués par Itsik  Elbaz, Anne-Pascale Clairembourg and Pierre Lognay, ils forment un trio spectaculaire, complémentaires dans des rôles parfaitement conjugués.

Le jeune Liam arrive à la maison du couple et interrompt ce qui était censé être une soirée romantique pour célébrer la grossesse d’Helen. Par ailleurs, la chemise et les mains de Liam sont complètement ensanglantées. Il commence alors à raconter une histoire (il aurait aidé un blessé dans la rue) quand sa langue a fourché. Parmi des discours xénophobes sur les arabes, il s’emmêle et finit par reconnaître qu’il a commis un crime contre « l’un d’entre eux ». Sa sœur, Helen, demande à son petit-ami, Danny, de ne pas appeler la police au risque de trahir son frère, ce qu’il accepte pour éviter toute dispute avec elle.
L’œuvre met en lumière les valeurs de tolérance et de la famille, nous pose la question suivante : Serions-nous  capables d’être complices d’un crime et ce, juste pour aider et protéger les membres de notre famille ? Pourrions-nous nous-même commettre un crime afin de couvrir un acte grave commis par l’un des nôtres?
Ce thriller est intéressant, mais c’est certainement la magnifique performance de ces trois comédiens qui fait de l’œuvre un portrait quasi-ironique de la nature humaine. A ne rater donc sous aucun prétexte!

Par Isabel

Le Théâtre de Poche reprend Orphelins en 2015 !

Une très bonne pièce de théâtre traitant des problématiques actuelles comme l’insécurité, la peur des autres et surtout les idées reçues sur les populations étrangères. Les trois acteurs jouent avec brio et nous emmènent jusqu’au bout de la pièce avec un malaise grandissant lorsque l’on apprend peu à peu a qui appartient ce sang sur le t-shirt. La situation nous semble malheureusement actuelle avec ses agressions verbales et physiques que subissent ce couple habitant dans un quartier chaud et on espère tous que cela ne nous arrivera pas.

Par Julie Fonck

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...