Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Mamy fout le Bronx » au Magic Land Théâtre du 28 avril au 16 mai

Magic Land Theatre « Mamy fout le Bronx » au Magic Land Théâtre du 28 avril au 16 mai

Publié par Marie Eve Standaert, le 2 mai 2015

Soprano18

Mamy fout le bronx

Une pièce de Patrick Chaboud
Mise en scène par Patrick Chaboud assisté de Sophie Jallet
Avec Loïc Comans, Sophie D’Hondt, Philippe Drecq, Manon Hanseeuw, Thomas Linckx et Bénédicte Philippon

Durée : environ 2h (avec entracte)

Michel a décidé de louer une maison isolée en Lozère, pour y passer un réveillon en famille, mais il est loin d’imaginer la tournure que vont prendre les événements. Depuis 10 ans, la femme de Michel et ses deux sœurs ne se sont pas revues. Au fil de l’évocation des souvenirs et des révélations, la tension monte. Alors qu’on attend Mamy qui n’arrive pas, Kevin, l’ado de la bande, ne fait rien pour alléger le climat : il est persuadé qu’ils sont la cible d’une machination et qu’ils ne sortiront pas vivants de cette maison hantée. Même les plus cartésiens finissent par douter, tant les signes étranges se multiplient au fil des révélations, le réveillon vire au drame, faisant éclater les derniers liens qui soudaient encore un peu la famille. Quel étrange secret dissimule donc cette maison perdue et pourquoi la grand-mère a-t-elle absolument tenu à rassembler toute la famille dans ce trou perdu.

C’est toute l’intrigue de « Mamy fout le Bronx », une comédie contemporaine entre polar et fantastique.

 

 

Une pièce au Magic Land Théâtre, ce n’est pas qu’une pièce. C’est une expérience en soi. La salle elle-même, entre grotte et café-théâtre, vaut le détour. Installez-vous autour d’une des tables, un verre à la main et laissez-vous emporter par les comédiens.
Avec « Mamy fout le bronx », le Magic Land Théâtre ne faillit pas à sa réputation.
Le décor, parfaitement ringardo-kitsch, sent la maison de vacances perdue au milieu de nulle part que même un bon agent immobilier aurait du mal à louer.
Le scénario peu banal oscille entre le vaudeville et le guide du voyageur galactique. Bien évidemment, il y a l’humour. Pas de répit pour vos zygomatiques ! Et puis, il y a ces quelques répliques qui pourraient vite devenir cultes.
Les comédiens sont, quant à eux, plus qu’à la hauteur. Tous aussi drôles et doués les uns que les autres, ils vous feront oublier le monde extérieur pendant toute la durée du spectacle.