Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Misère »… pas du tout misérable au TTO !

Toison d'Or « Misère »… pas du tout misérable au TTO !

Publié par Luigi, le 4 mars 2016

Misère TTO

Misère

Une pièce de Laurent Beumier
Mise en scène par Laurent Beumier et Alexis Goslain
Avec Pierre Pigeolet et Nathalie Uffner

Compagnie : Toison d'Or/Mazal ASBL ( http://www.ttotheatre.com/programme/misere )

Durée : 1h30 (sans entracte)

Synopsis :

Attention à la célébrité ! Vous pourriez être séquestré par une fan complètement dingue… Et vous voilà pris au piège, pas moyen de sortir ou de s’en sortir, avec le blizzard qui gronde au dehors. Une pièce terrifiante donc, dans laquelle on croisera un ours, un cochon et un poulet déplumé. Mais comme on est au TTO, l’horreur glaçante va laisser sa place au rire grinçant.

« Écrire n’engendre pas la misère, écrire naît de la misère »… Cette citation tirée de « Misery », roman de Stephen King, paru en 1989 traverse la nouvelle pièce du TTO. Une histoire sombre, originale et inquiétante partant d’un scénario simple : après un accident de la route, un auteur méprisé des critiques se retrouve séquestré par sa plus fervente admiratrice. Il a séduit l’équipe de la Toison d’Or qui a tourné le roman du chef King en une farce décalée.

La pièce est parfaitement découpée et les jours s’écoulent naturellement dans ce huis-clos plein de frissons. On retrouve l’univers du célèbre romancier : paysages calmes et hivernaux, petite bourgade sans problèmes cachant de terribles secrets et personnages névrosés. Il était d’ailleurs temps d’exploiter la folie douce qui sommeille en Nathalie Uffner, laquelle s’éprend totalement de son vieil ami, le toujours sympa et investi Pierre Pigeolet. Ce dernier incarne un personnage aussi névrotique (mais dans un autre genre) et certainement détaché de ses émotions. En prime : un final haletant, une apothéose horrifique… qui se serait presque passée en chanson ! On en dit pas plus.

 

Représentations : du 03/03 au 26/03/16 du mercredi au samedi à 20h30

 

Luigi Lattuca