Review : « Pulsions » de Kyan Khojandi (19/12/17 au W:Hall de Woluwé-Saint-Pierre)

Publié par , le 21 décembre 2017

14497384544074_photo_hd_25290

Avec cette date au W:Hall de Woluwé-Saint-Pierre, Kyan Khojandi effectuait sa dernière prestation d’une longue tournée.

Pour ouvrir la soirée, en première partie, c’est tout d’abord Noman Hosni qui se présente sur scène. Celui-ci assure parfaitement son rôle et déclenche aisément les premiers rires dans le public avec ses blagues percutantes sur l’ambiance du métro de Bruxelles. De quoi mettre l’eau à la bouche du public présent pour la suite.

La suite, c’est Kyan Khojandi (connu avant tout pour son rôle dans la série « Bref »). Celui-ci débarque sur scène pour nous raconter de quelle manière il gère (ou du moins tente de gérer) les pulsions (de sexe, de bouffe, de violence, d’amour et de vie) qui l’habitent à travers les différents âges de la vie.

Chaque pulsion qui se déclenche en Kyan fait l’objet d’un sketch dédié dans lequel il dévoile gracieusement aux spectateurs ses « précieux conseils » pour apprivoiser celle-ci.

Par exemple en ce qui concerne la pulsion d’amour : pour rester fidèle il faut pratiquer la masturbation, beaucoup… Pour gérer la pulsion de violence que chacun de nous abrite, il faut se créer dans sa tête un plan machiavélique de vengeance envers les personnes qui vous ont fait du mal (et celui de Kyan est tout simplement déjanté !) … Pour gérer la pulsion de bouffe il faut se mettre à la course à pied. Mais attention à l’addiction aux endorphines dans ce cas. En effet un petit chimiste se trouve dans votre tête qui pourrait vous jouer des tours.

Et puis il y a la pulsion de vie, celle qui vous pousse à ne pas vous laisser mourir bêtement en vous étouffant en mangeant une pizza lors d’une soirée … C’est ce jour où Kyan a réellement cru qu’il allait mourir pour de bon et en même temps ce fût le premier jour du reste de sa vie.

Mais bon, il n’y a pas que des pulsions à gérer dans une vie. Il y a aussi des évènements tragiques auxquels il faut faire face. Comme la mort d’un père. Mais pas d’inquiétude précise Kyan : « On va quand même rigoler sur le sujet vous allez voir ». Si l’on y pense en fait c’est vrai, en étant vivant on est tous déjà entrain de mourir  « alors autant faire des blagues« …

Finalement Kyan est bien une personne comme les autres : un être critique-humourzoofest2015-KyanKhojandi-bibleurbaine1-610x350humain avec ses joies, ses tristesses, ses doutes et surtout ses pulsions ! Mais également un humoriste de haut vol qui se révèle comme un vrai comédien de scène. Les vannes font mouche tout au long de la représentation et l’intensité des rires du public ne diminue à aucun moment.

Le tout se finissant par un rappel directement inspiré de la série qui la fait connaitre. Magnifique !

BREF, ce One Man Show humoristique est d’une grande qualité. On ne peut que regretter qu’il s’agissait ce soir-là de la dernière date de sa tournée… Alors,vivement la prochaine !

——————

 

 

 

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...