Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Vivons heureux en attendant la mort au théâtre des Riches Claires de Bruxelles

Théâtre des Riches Claires Vivons heureux en attendant la mort au théâtre des Riches Claires de Bruxelles

Publié par Florence, le 3 décembre 2013

2-desproges-riches-claires-118-1024x768

Vivons heureux en attendant la mort

Une pièce de Pierre Desproges
Mise en scène par Fabrice Gardin
Avec Dominique Rongvaux

Durée : 1h30 (sans entracte)

Synopsis :

L’esprit ouvert, la plume acérée, Desproges maniait la critique ironique sur bon nombre de sujets. Nous vous invitons à venir découvrir un savant de l’humour dont la pensée est parfois correctement politique mais jamais politiquement correcte.
Pierre Desproges ne se prenait pas pour un con, mais, fort heureusement, il ne nous prenait pas pour des cons non plus. Ce qu’il a écrit est intelligent, érudit et pourtant drôle, mais pas que. Monter Desproges, c’est penser aux matins glauques, mais aussi aux lendemains qui chantent.
Pourquoi riez-vous ? J’aimerais tellement vous émouvoir… disait Desproges.
Et il y arrivait, à faire rire et à émouvoir car son talent était dans la réplique cinglante autant que dans la pudeur des vérités. Derrière la gaieté du clown se cachait (à peine) un métaphysicien de la vie. Un misanthrope ouvert au monde.

Seul en scène, Dominque Rongvaux est impeccable. Classe et talentueux, il redonne une humanité et une fragilité à ce personnage que fut Desproges et qui transperce sous les différents textes mis à l’honneur de l’humoriste.

 Non seulement on rit, mais on s’émeut devant l’homme qui dit ces choses. Et quelles choses !

Pierre Desproges, ce poète aux coups de boutoir en gueule, nous en met toujours plein la vue. C’est avec une cruauté jouissive qu’il décrit scrupuleusement les petitesses de l’Homme.

On se laisse choquer avec délice, on savoure, hilare, ces mots fumants et fameux dont il avait le secret. C’est drôle, intelligent, dérangeant, sensible, culotté et beau !

La mise en scène, d’une grande finesse, offre le comédien avec une sobriété parfaite.

Pour moi, « vivons heureux en attendant la mort » est un spectacle savoureux en tout point!