Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » POLLEN Bella : L’été de l’ours

Littérature POLLEN Bella : L’été de l’ours

Publié par Rédacteur, le 20 mars 2012

En 1980, Nicky Fleming, ambitieux diplomate anglais décède dans des conditions mystérieuses. En pleine guerre froide, sa femme, Letty Fleming a du mal à accepter la mort, soi-disant accidentelle, de son mari retrouvé en bas d’un immeuble. Afin de tourner la page, elle décide de quitter la ville avec ses trois enfants et de s’installer sur une île anglaise dans un petit village isolé.

Le roman, au départ axé sur la difficulté à faire face à l’absence de l’autre, prendra par la suite une orientation d’enquête et de recherche de vérité.

Bella Pollen nous fait découvrir au travers de son roman, la difficulté pour un enfant de comprendre la mort et de l’accepter. Au travers des différents membres de la famille, les regards sur la mort sont divers et les mécanismes de défense sont propres à chacun.

Jamie, le cadet de la famille, ne comprend pas le départ inattendu de son papa et sera sans cesse à sa recherche espérant le retrouver.

La vie doit continuer, malgré la douleur de l’absence de l’être tant aimé, et cela sous l’œil vif d’un Ours protecteur.

L’auteure réalise un roman sensible et touchant sur un sujet fort qu’est la mort.  Elle écrit avec finesse et douceur chacune de ses phrases afin que l’histoire résonne en nous.

« Les gens avaient tendance à vivre comme des somnambules, négligeant le présent pour attendre le futur, incapables d’éprouver d’autre bonheur que rétrospectif – jusqu’à ce que survienne un événement monumental, qui divisait brutalement la vie entre l’avant et l’après. Les gens étaient destinés à être hantés par ces moments où tout était parfait – si seulement ils l’avaient su. Avant la bombe, avant l’inondation, avant… »

A la fois émouvante et poétique cette histoire ne laisse pas indifférent et transporte le lecteur dans un monde imaginaire créé par les illusions de l’enfance.

Œuvre douce et énigmatique sur fond d’enquête qui intéressera grand nombre d’entre nous.

L’Eté de l’Ours, Bella Pollen, 404 p., Belfond

Stellina Huvenne