Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Populaire de Régis Roinsard

Cinéma Populaire de Régis Roinsard

Publié par Lionel, le 10 décembre 2012

 

  • Date de sortie : 28 novembre 2012(1h 51min)
  • Réalisé par Regis Roinsard
  • Avec Romain Duris, Déborah François, Bérénice Bejoplus
  • Genre :Comédie
  • Nationalité : Français

Synopsis : Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

Critique :

Pétillant !

Cette comédie est tout simplement un petit bijoux illuminant nos salles obscures. C’est rafraîchissant, comique et bien rythmé. Cerise sur le gâteau, le personnage incarné par notre compatriote belge ravira les fans de l’actrice Audrey Hepburn.

Romain Duris et Déborah François nous y content l’histoire de deux êtres que tout doit réunir : Jeune et téméraire, Rose Pamphyle, aspirant à une vie moderne, décide de quitter son village et postule pour un emploi de secrétaire. Louis Echard, est un trentenaire charismatique qui recherche une secrétaire pour son cabinet d’assurances. Découvrant un véritable talent en la jeune fille, celui-ci décide alors de la prendre sous son aile pour en faire une championne de vitesse dactylographique.

Bien-sûr, le plus profane des cinéphiles se doute bien qu’un amour naîtra de cette relation. Cependant, « Populaire » vaut le détour d’une part pour la qualité de ses dialogues mais surtout pour sa réalisation bien structurée. Car il s’agit là d’un film initiatique où l’on voit une évolution chez les personnages au travers de leur attitude face à l’adversité. Le tout est filmé « à la Hollywood »: pas de temps-morts et une belle bande originale en prime qui parvient à nous émouvoir en accompagnant merveilleusement bien les protagonistes tout au long du récit.

Ce qui est aussi intéressant à observer, c’est l’altruisme dont Louis fait preuve à l’égard de Rose. Il est persuadé qu’elle est promue à un grand avenir. Il va s’investir pour la préparer au concours, d’où certains passages rythmés qui nous rappellerons un certain « Rocky ». Romain Duris, particulièrement charmant, nous offre une belle prestation tout en subtilité.

Par ailleurs, on ne peut regarder « Populaire » sans faire le lien avec Audrey Hepburn. Le rôle habituellement joué par l’actrice oscarisée de Vacances Romaines se retrouve réincarné en la personne de Rose: une jeune ingénue élégante, impertinente avec un caractère bien trempé. Car Rose est loin d’avoir sa langue dans sa poche. De plus, les habits pastel d’époque, les coiffures sophistiquées ainsi que la fraîcheur de Déborah François est un vrai régal pour les yeux.

En somme, les personnages dépeints dans ce film ont une forte personnalité tout en étant tendres à la fois, ce qui les rend d’autant plus attachants. Le thème abordé est original: grâce à lui, les concours de dactylographie, peu connus jusqu’alors, pourrait vivre un regain de popularité étonnant.

Alors oui, on aime ce film! On l’aime car il traite audacieusement d’un sujet plutôt léger, raconté de manière progressive au travers de personnages pour qui l’on ne peut éprouver que de la sympathie, le tout réalisé avec du peps !

Thao Nguyen