Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Rencontre avec Anthony Marciano pour le film Robin des Bois

Cinéma Rencontre avec Anthony Marciano pour le film Robin des Bois

Publié par Constant, le 26 avril 2015

s_216802_1418977922_anthony_marciano_134238_w1000

A l’occasion de la sortie du film « Robin des Bois, la véritable histoire », le Bourlingueur du Net a eu la chance de rencontrer Anthony Marciano, le réalisateur du film.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce film ? Pourquoi avoir choisi le personnage de Robin des bois ?

On aurait pu choisir un autre personnage mais on avait surtout envie de faire une comédie en costume, une comédie d’époque. On est des fans de Game Of Thrones, on aime bien ce genre d’ambiance médiévale, où l’on sent la maladie et la saleté. On s’est dit que dans cette époque-là, le vrai héro qu’on connait, c’est Robin des bois. On a voulu le faire à notre sauce, c’est-à-dire qu’on n’allait pas refaire un cinquantième Robin des bois, on voulait prendre un héros et en faire un complet anti-héros.

Donc vous n’aviez pas peur de faire un énième film sur Robin des bois ?

Justement, quand on choisit Robin des bois, c’est pour ne pas faire le même. Le film de Ridley Scott avec Russel Crowe a été une référence visuelle pour nous. Le but était de penser à un film dramatique dès qu’on coupe le son. On voulait que le seul décalage soit dans les dialogues comiques.

Pourquoi ne pas avoir pousser la laideur de Marianne jusqu’au maximum ?

On a essayé, ça a été les premiers essais maquillage et coiffure de Géraldine Nakache, on a poussé le curseur très loin mais on avait peur. Comme on reste dans une comédie et dans un film un peu réaliste, avec des décors et des costumes qui semblent authentiques, on avait l’impression qu’on sortirait un peu du film, qu’on ne verrait qu’un gros gag. On a donc choisi de faire un juste milieu.

Le film est rempli de clin d’œil, comme Daft Punk par exemple, d’où est venue l’idée ?

Je ne saurai pas dire d’où c’est sorti, ce sont des délires d’écriture que j’ai avec Max Boublil. Je n’ai pas trop envie de dévoiler le film mais on avait besoin de cacher le visage des personnages et de fil en aiguille on est arrivé à penser aux Daft Punk.

Pourquoi avoir pensé à Gérard Darmon pour le rôle du shérif ?

On lui a très vite proposé le rôle car on voulait une ‘’gueule’’ et puis une fois en costume et avec une perruque, il est juste fantastique. Il a également une voix qui vient de tout en bas, c’était une évidence pour nous. Il a beaucoup créé le personnage sur le tournage.

120x160 Robin des Bois def_01.inddPourquoi avoir choisi de parodier Robin des bois sur un moment inconnu de sa vie ?

Justement pour ne pas encore faire une parodie de Robin des bois car l’histoire originale a déjà été parodiée par Mel Brooks

Une suite pourrait être en préparation ?

Pour l’instant, je ne sais pas. Max et moi-même aimons bien changer de registre à chaque fois, peut-être qu’on retravaillera ensemble, tout est possible.

Robin des Bois, la véritable histoire en salle depuis le 22 avril 2015