Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Retrospective PER KIRKEBY and the ‘Forbidden Paintings’ of Kurt Schwitters

Art Retrospective PER KIRKEBY and the ‘Forbidden Paintings’ of Kurt Schwitters

Publié par Anne-Sophie Saussez, le 12 février 2012

Retrospective PER KIRKEBY and the ‘Forbidden Paintings’ of Kurt Schwitters au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles du 10.02 au 20.05.2012

Per Kirkeby… Si ce nom ne vous dit rien, attendez-vous à découvrir un talent étonnant ! Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles nous invite à explorer l’univers de cet artiste majeur de l’avant-garde danoise.

L’exposition propose un parcours chronologique – du milieu des années 60 à nos jours, à travers pas moins de onze salles – reflétant l’évolution de Per Kirkeby et de son art. A chaque salle, son thème ou sa période : les toiles, le dessin, les collages, les blackboards, mais aussi les sculptures architecturales en briques et les nombreuses œuvres littéraires. Sans oublier les inédits : des œuvres récentes de Per Kirkeby exposées pour la première fois au grand public et des toiles interdites – car en décalage avec le style dominant de l’époque – de Kurt Schwitters dont l’audace fascine Per Kirkeby.

L’univers artistique et les méthodes particulières de Per Kirkeby défient la mode et ses tendances. Il est hors du temps. Il est à part. Inclassable. Marginal. Ses sources d’inspirations sont multiples et variées : citons entre autres le Minimalisme, le Pop Art, Delacroix, Matisse, Rodin… et la Nature. En effet, géologue de formation, Per Kirkeby a entrepris diverses expéditions – au Groenland et au Mexique notamment – qui guideront son style pictural. Ses toiles peuvent compter pas moins d’une dizaine de couches successives de peinture – faisant référence aux processus de sédimentation et de formation des strates -, créant ainsi une profondeur et une agitation picturale troublantes. Grâce à l’œil expert du géologue, la Nature et ses changements sont présentés de façon décalée invitant le spectateur à ressentir toute l’intensité du problème existentiel dont se préoccupe l’artiste.

Per Kirkeby se situe à la limite de la Science et de l’Art, de la figuration et de l’abstraction.

Dans cette exposition, il n’y a rien à voir. Tout est à observer et à percevoir. Plongez-vous dans les œuvres mystérieuses de Per Kirkeby. Un moment hors du temps à passer à BOZAR, dans les magnifiques salles d’exposition de Victor Horta.

Anne-Sophie Saussez