Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Song for Marion de Paul Andrew Williams sortie en salle le 15 mai

Cinéma Song for Marion de Paul Andrew Williams sortie en salle le 15 mai

Publié par Lionel, le 24 mars 2013

Un film de Paul Andrew Williams avec Gemma Arterton, Terence Stamp, Christopher Eccleston, Vanessa Redgrave (Grande-Bretagne)
Genre : Comedie Dramatique
Duree : 1h25 mn
Distributeur : Haut et Court
Sortie en salles le 15 Mai 2013
Année de production : 2012

Synopsis : Arthur, retraité londonien souvent irascible mais toujours attachant, refuse catégoriquement de rejoindre la chorale de son quartier au grand regret de sa femme. Cette chorale peu conventionnelle est dirigée par la pétillante Elizabeth.
Encouragé par cette dernière, qui a inscrit la chorale à un concours, Arthur réalise qu’il n’est jamais trop tard pour changer.

Critique :

Déjà vu, voici la première chose qui m’est venue à l’esprit en sortant du visionnage de ce film. Celui-ci n’est en lui même pas mauvais, il est même plutôt bien interprété par les différents acteurs mais son scénario est tout sauf original. Situé entre « Les Grincheux » de Donald Petrie et « School Academy » de Richard Linklater, ce film anglais n’arrive jamais à trouver son propre rythme, certes l’histoire de la chorale sortie de nulle part laisse rêveuse mais l’adapter à une chorale de personne âgée rend le scénario bien ringard, une impression dont les acteurs n’avaient pas forcément besoin.

Tout au long du film, j’ai attendu ce moment magique qui aurait pu me faire frissonner mais … rien, rien de très appréciable. Le sujet abordé est pourtant propice à réflexion mais même à ce niveau là, c’est l’esprit vide que je suis reparti de la salle. Une déception donc pour ce film qui nous permet de retrouver la magnifique Gemma Arterton après un « Hansel et Gretel » que j’avais particulièrement apprécié, il faudra probablement attendre la sortie de « Runner Runner » en septembre prochain pour retrouver la jeune actrice dans un rôle qui lui convient peut être mieux.

Déception de la semaine donc alors que de nombreuses pistes scénaristiques sont encore ouvertes dans ce domaine qui souffre plus que probablement de la méconnaissance de son sujet par les nombreux réalisateurs qui s’y sont aventurés…