Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Tempo festival 2ème partie : Une pluie d’artistes dans une ambiance manouche

Musique Tempo festival 2ème partie : Une pluie d’artistes dans une ambiance manouche

Publié par Christophe Pauly, le 9 août 2012

C est une  journée  manouche qui  règne aujourd’hui sur le site du Tempo Festival.

MatHéO a ouvert le festival avec ses musiciens pour nous faire découvrir bon nombre de ses chansons  mélancoliques. Ce jeune talent a été porté par un public plus nombreux que la veille et qui l’a écouté avec beaucoup d’attention.

La température est très  vite montée avec la joyeuse bande de Camping Sauvach’. Six artistes réunis pour faire valser le public sur des notes au rythme manouche. En l’espace de quelques minutes, la foule s’est sentie transportée par l’originalité du mélange musical. Le groupe, très charismatique, s’est imposé sur scène avec une énergie et une complicité transcendante. En écoutant leur répertoire, impossible de ne pas plonger dans leur univers festif et coloré.

Camping Sauvach’ semble avoir fait l’unanimité du public.

C’est entre deux goûtes de pluie que Gérald De Palmas a fait son entrée sur scène. Sa venue était très attendue et ses fans n’ont pas hésité à clamer leur joie  malgré la pluie.

C’est tout naturellement que le chanteur, compatissant, s’est rapproché de la foule, affrontant la pluie afin d’être lui aussi mouillé. L’homme solidaire a offert à son public deux heures de concert où il a entremêlé anciens et nouveaux titres tant bien francophones qu’anglophones.

Pour clôturer cette sixième édition, c’est Thomas Dutronc, un virtuose de la guitare, et ses musiciens talentueux qui ont envoyé un cocktail de morceaux swings. Cet artiste manouche a brillé par sa prestation musicale.  Il a agité la foule avec ses compositions les plus connues, alternant des titres de son ancien album « Comme un manouche sans guitare » et de son dernier «  Silence on tourne, on tourne en rond ».

Ses textes sont conviviales et ses arrangements soignés avec un orchestre de haute qualité. Devant la scène, les jeunes femmes étaient en admiration devant l’allure plaisante de l’artiste. Thomas Dutronc, qui représente la nouvelle génération de chanteur français, a plu aux Tournaisiens. Lui et sa bande de saltimbanques ont clôturé avec brio le Tempo Festival avant l’explosion de feux d’artifice.

Rendez-vous l’année prochaine pour d’autres découvertes musicales !

Stellina Huvenne et Nele De Smedt