Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Tétine Man est le plus fort (tome2)

Littérature Tétine Man est le plus fort (tome2)

Publié par Rédacteur, le 1 novembre 2011

Tétine Man est le plus fort (tome2)

Texte : Christophe Nicolas

Illustration : Guillaume Long

Edition Didier Jeunesse

Pour les 3/6ans

Tétine Man, 4ans, accro à la tétine.

Est ce que quelqu’un ou quelque chose réussira à lui faire passer cette petite habitude ? Ouvrez donc ce tome 2 de ce personnage attachant pour le découvrir.

Cet album jeunesse se présente sous forme de bande dessinée mais n’en reste pas moins un livre à transmettre aux plus petits. En effet, on y retrouve des dessins très clairs, très colorés, très simples qui feront la joie des plus jeunes. Cet album est divisé en trois petites histoires, marquant chacune, un moment dans la vie de Tétine Man. Ce découpage permet d’en raconter une de temps en temps, mais l’intrigue et ce personnage donnent envie d’en savoir plus et on finit par dévorer ces aventures.

Les textes sont très simples. Et lorsque des mots un peu plus compliqués apparaissent, une définition en est donnée. Cet album devient donc complètement ludique et instructif, en plus d’être drôle. Pour permettre une facilité de lecture, les dialogues et la narration sont écrits de manière différente. Les adultes peuvent donc aussi facilement s’y retrouver pour aborder une lecture pleine de sens.

Donc, vous l’aurez compris, difficile de trouver un point négatif à cet album. On a été séduit du début à la fin. Pour les adultes, il permet de dédramatiser ce passage quasi obligatoire de l’enfance et pour les jeunes lecteurs, il rappelle des souvenirs encore assez récents et permet de rire de ce qui a pu être une plaie pour les parents. Cette double lecture, intelligente, fait le charme de cet album. Tout le monde se sent concerné. Il en devient un plaisir pour les petits et pour les grands.

Le prochain tome paraitra en 2012. Qui va encore oser s’en prendre à sa tétine ? Mais Tétine Man, avec le regard qu’on lui connait, trouvera toujours une solution.

Caroline Champion