Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » The Black Keys – El Camino (2011)

Musique The Black Keys – El Camino (2011)

Publié par Yohann Goyat, le 16 décembre 2011

The Black Keys confirme sa suprématie

The Black Keys est de retour. Le duo de blues/rock le plus explosif du moment revient avec son 7ème album studio. Lancé par l’explosif ‘Lonely Boy’ et sa vidéo délurée, ce nouvel album ‘El Camino’ s’inscrit dans la lignée de leurs anciens albums tels que ‘Attack & Release’ ou encore ‘Brothers’.

The Black Keys est sans conteste l’un des meilleurs héritiers du blues/rock que la musique ait pû nous offrir ces dernières années. C’est sans compter évidemment, sur le talent invétéré des groupes comme The White Stripes (RIP). L’album était déjà en écoute intégrale cette semaine avant sa sortie officielle le 5 décembre. Inutile de vous dire que nous nous sommes rués dessus !

‘El Camino’ est ce que l’on appelle dans le jargon, une crème auditive. Il s’agit, à nouveau, d’un album suintant la perfection, il faut dire les choses telles qu’elles sont. Ce nouvel album est un réel plaisir comme il est rare d’en entendre ces derniers temps. La qualité et le soucis du détails sont, une fois de plus, au rendez-vous.

The Black Keys ne faiblit pas. Toujours dans la lignée de ce rock’n’blues entraînant et fougueux, le duo prend plaisir derrière ses instrus et réussi à nous en procurer. Niveau son, les riffs et les solos de guitare sont en place. Les mélodies sont bien ficelées et rentre facilement en tête. La bonne humeur prédomine et c’est bien ce qui nous pré-occupe. Mention spéciale pour le titre ‘Little Black Submarines’ qui pour moi sort du lot. A l’image des Led Zeppelin de l’époque, ce track commence tout en douceur pour nous exploser en pleine figure. C’est tout simplement jouissif.

Le groove de cet album est imparable.
Dan Auerbach et Patrick Carney prouvent une fois de plus qu’on peut leur faire confiance et acheter leurs albums les yeux fermés. Danger Mouse de nouveau à la prod’ rajoute un ‘gros plus’ à ‘El Camino’ comme il l’avait fait sur ‘Attack & Release’.

Je terminerai cette chronique sur des paroles du batteur Patrick Carney qui caractérise à merveille le duo :

«On ne fait que la musique qu’on veut faire selon nos propres termes. Nous sommes au plus profond de nous un groupe indépendant, mais on n’a rien contre le fait que notre musique tourne à la radio, dans la mesure où on ne trafique pas notre son.»

Yohann Goyat