Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » « Trishna » de Michael Winterbottom clotûre le Brussels Film Festival

Cinéma « Trishna » de Michael Winterbottom clotûre le Brussels Film Festival

Publié par Marc Bailly, le 17 juin 2012

Spécial Brussels Film Festival 2012

Trishna de Michael Winterbottom

Genre : Drame, Romance

Avec Freida Pinto et Riz Ahmed


Jay, fils d’un riche propriétaire d’hôtels en Inde est en vacances dans la province du Rajasthan. Il y rencontre Trishna, une jeune paysanne indienne issue d’un milieu défavorisé. Il tombe sous le charme de la jeune fille. Après que le papa de cette dernière ait eu un accident et que la famille se retrouve sans le sous, Jay propose à Trishna de travailler en tant que serveuse dans un des hôtels de luxe de son père. Une relation s’installe petit à petit entre les deux jeunes gens qui grandit jusqu’à devenir amoureuse. Troublée par cette situation, Trishna retourne chez ses parents. Jay la retrouve et lui propose de vivre avec lui à Bombay. La jeune fille accepte et la passion les submerge tous les deux.

Le réalisateur, Michael Winterbottom, à qui l’on doit déjà des films comme Tournage dans un jardin anglais, The Road to Guantanamo ou encore The Killer Inside Me, s’est inspiré librement d’un roman de Thomas Hardy (Tess d’Urberville). En effet, ce roman situait l’histoire en Angleterre au 19e siècle, et Michael Winterbottom la transpose en Inde au 21e siècle… Eh bien je dois vous avouer que ça le fait !!

En effet, cette histoire est universelle, va bien au-delà des codes d’une époque ou d’un lieu géographique. Une histoire d’amour entre un riche et un pauvre peut se transposer où l’on veut, surtout quand c’est fait avec talent. Le réalisateur portait ce scénario en lui depuis plusieurs années déjà. Et Michael Winterbottom réussit ce pari…

La passion entre les deux amoureux est le centre de ce film et se mue petit à petit en tyrannie pour se terminer en drame total. Ce qui réussit à désarçonner le spectateur totalement conquis que je suis.

Sur fond de Bollywood, la caméra du réalisateur nous montre les couleurs chatoyantes de l’Inde, la musique, les danses, les odeurs, les rues bondées de monde où la modernité côtoie les traditions ancestrales.

Ce script sublime est encore rehaussé par deux très bons acteurs. Freida Pinto (Slumdog Millionnaire) et Riz Ahmed (The Road to Guantanamo) sont beaux de simplicité et de naturel. Ils portent le film à bout de bras, bien aidés par la caméra inspirée du réalisateur britannique.

Bref un excellent film. Une bonne histoire, d’excellents acteurs, une Inde colorée et parfumée à souhait… Un moment intense de pur dépaysement qu’il faut aller voir absolument…

Trishna de Michael Winterbottom avec Freida Pinto, Riz Ahmed.

Marc Bailly