Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Présentation d’Albert Uderzo, dessinateur de la bande dessinée Astérix

Littérature Présentation d’Albert Uderzo, dessinateur de la bande dessinée Astérix

Publié par Melody Graham, le 4 janvier 2014

uderzo

Nom : Uderzo
Prénom : Albert
Date de naissance : 15/04/1927
Lieu de résidence : France
Personnage le plus connu : Astérix
Profession : Dessinateur et scénariste de bande dessinée

Biographie :

C’est grâce à Mickey Mouse qu’Uderzo découvre la bande dessinée. A l’âge de 14 ans, il se rend à la Société Parisienne d’édition et s’y fait engager. C’est en ces lieux qu’il apprendra le dessin de lettres, la retouche photo et le calibrage d’un texte.
Sa première publication est une parodie de la fable « Le Corbeau et le Renard » de Lafontaine. En 1945, Uderzo collabore avec Renan de Vela sur le dessin animé « Clic-Clac ». Par la suite, il donne des coups de crayon à « Flamberge », scénarisé par Em-Re-Vil.

En travaillant aux éditions du Chêne, il réalise 16 planches de « Grognard Clopinard ». Par la suite il travaille avec le magazine OK et dessine « Ary Buck », le « Prince Rollin » et « Belloy l’Invulnérable ».

Après avoir travaillé comme dessinateur pour le journal France-Dimanche, animé « Le Crime ne paie pas », dessiné « Captain Marvel Junior » dans Bravo, relancé « Belloy » avec le scénariste Charlier, Uderzo rencontre enfin René Goscinny. Les deux hommes deviennent rapidement amis et collaborent ensemble pour illustrer et rédiger la rubrique du savoir-vivre de la revue Bonnes Soirées, magazine pour lequel Uderzo dessine également « Sa Majesté mon mari » et « Valérie Andre », héroïne de la guerre d’Indochine. Par la suite, ils créent « Pistolin » et « Luc Junior » qui paraient dans La Libre Junior.

Le duo lance également « Oumpah-Pah » aux États-Unis mais celui-ci n’obtiendra pas le succès escompté.

En 1955, Uderzo entreprend deux feuilletons réalistes « Tom et Nelly » pour Risque-Tout et « Marco Polo » pour La Libre Junior.

Après avoir travaillé sur de nombreux autres projets, Uderzo lance Astérix, toujours aux côtés de Goscinny, pour le premier numéro de l’hebdomadaire Pilote en 1959. Ce gaulois sympathique devient rapidement le personnage de bande dessinée le plus connu de France. Au fil du temps, Uderzo se consacre entièrement à Astérix et 7 ans après, il crée avec son acolyte les studios Idefix.

Suite au décès de Goscinny, en 1977, Uderzo crée les éditions Albert-René et doit assurer seul les scénarios et les illustrations de ses albums d’Astérix. L’artiste parvient à conserver l’esprit de la série et prend le temps de dessiner chaque case lui-même.

Astérix, c’est 35 albums dont le dernier « Astérix chez les Pictes » a été vendu a plus de 1,6 million d’exemplaires.

English version

Name : Uderzo
First name : Albert
Birth date : 1959
Place of residence : 15/04/1927
Most famous character : Astérix
Profession : Cartoonist and scriptwriter

Biography :

Uderzo discovered the comics thanks to Mickey Mouse. At the age of 14, he got hired by the Société Parisienne d’édition. There, he will learn to draw letters, retouch pictures and calibrate a text. His first publication was a parody of the fable “Le Corbeau et le Renard” (The Raven and the Fox) of Lafontaine. In 1945, Uderzo collaborated with Renan de Vela on the cartoon “Clic-Clac”. Then, he drew “Flamberge” scripted by Em-Re-Vil.
While he was working at Editions du Chêne, he created 16 boards of « Grognard Clopinard ». Later, he worked for Ok magazine and drew “Ary Buck”, “Prince Rollin” and “Belloy l’Invulnérable”.

After working as a cartoonist for the newspaper France-Dimanche, illutrated “Le Crime ne paie pas”, “Captain Marvel Junior”(for Bravo), “Belloy” (scripted by Charlier), Uderzo finally met Goscinny. They became friends and worked together on the rubric of knowledge of manners for “Bonnes Soirées”, where Uderzo will also draw “Sa Majesté mon mari” and Valérie Andre”, a heroin of the Indochina war. Then, the duo started “Pistolin” and “Luc Junior” for La Libre Junior.

They also launched “Oumpah-Pah”in the United States but the serie didn’t get the expected success.

In 1955, Uderzo worked on “Tom et Nelly” for Risque-Tout and “Marco Polo” for La Libre Junior.

After working on different projects, Uderzo and Goscinny started “Astérix” in 1959 for their magazine Pilote. This Gallic became quickly the most famous cartoon character in France. Finally, Uderzo and Goscinny built the studio Idefix.

When Goscinny passed away in 1977, Uderzo started the Editions Albert-René and ensured all alone the drawing and the scriptwriting of Astérix. He managed to keep the spirit of the serie and took the time to draw each square.

Today, Astérix counts 35 albums and the last one “Astérix chez les Pictes” was sold over 1.6 million copies.