« Cézanne et moi » (biopic) : deux Guillaume pour le prix d’un… et avec brio !

Publié par , le 11 novembre 2016

cezanne-et-moi-laffiche

Critique :

On s’étonne que l’amitié qui unissait depuis l’enfance Paul Cézanne et Émile Zola soit seulement au cinéma en 2016 ! Au milieu des blockbusters et des films horrifiques qui aiment arriver en salles en automne (et oui, Halloween), on pouvait voir ce « Cézanne et moi » encore à l’affiche de quelques séances pointues très « ciné-club » en France et Belgique.

Séance de rattrapage hier pour « Le Bourlingueur du Net ». « Cézanne et moi », signé Danièle Thompson met en scène deux Guillaume : Gallienne et Canet, très investis dans leurs rôles. Le récit reste fluide et s’arrête au bon moment. Quelques minutes de trop auraient été indigestes. Il faut dire que les disputes des deux amis nous offrent une bonne réflexion sur ce que peut être l’amitié au milieu d’exigences artistiques fortes et émanant d’égos démesurés (surtout pour Paul Cézanne).

La mise en scène reste assez classique même si elle offre de bonnes surprises, mais le film a le mérite de nous plonger directement dans l’histoire. Ça reste pédagogique pour plaire au plus grand nombre mais cela a le mérite d’émouvoir dans les vingt dernières minutes lors de faces à faces qui sonnèrent le glas. En bonus : des paysages lumineux.

 

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...