Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos s’aiment en prison

Publié par , le 27 mars 2016

Eperdument

Critique :

L’affiche laissait présager le meilleur. On savait qu’on se concentrerait uniquement sur la romance, sur le récit d’un couple interdit. C’est chose faite mais il manque des petites choses. Beaucoup de spectateurs devraient rester sur leur fin après avoir vu cet « Éperdument« .

« Éperdument »… Voilà justement un mot fort qui évoque l’intensité et même la violence. Guillaume Galienne est bon sans être transcendant, Adele Exarchopoulos n’est pas claire dans ce qu’elle veut et la fin gâche tout. On ne sait pas comment l’interpréter mais on a au moins saisi le message : ce genre de relation mène toujours à des souffrances.

L’héroïne de « La Vie d’Adele » prouve en tout cas qu’elle est faite pour le cinéma. Elle dévoile ici toute sa sensualité animale. Mais de là à payer un ticket de cinéma pour le voir…

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...