Le Hobbit : La désolation de Smaug de Peter Jackson

Publié par , le 9 décembre 2013

hobbit_la_desolation_de_smaug_poster_affiche

Critique :

Ce deuxième chapitre du Hobbit est dans la veine du premier, voire un peu meilleur.
Nous revoilà plongés avec Bilbo, Gandalf, les elfes, les nains et toutes les créatures fantastiques dans la suite de leurs aventures. Que dire à part que le film est très réussi.

Le réalisateur Peter Jackson parvient à nous captiver du début à la fin.
Des scènes de batailles grandioses dotées d’effets spéciaux maîtrisés, des décors et costumes magnifiques, des dialogues dotés d’une pointe d’humour bien que plus ‘adultes’ et un dragon qui nous fait frissonner (mention spéciale à l’acteur Benedict Cumberbatch pour sa prestation), voilà ce qui vous attend dans cette suite.

Un pur régal dans l’ensemble, les fans seront ravis mais il sera difficile d’attendre un an pour la conclusion.

 

Constant

 

 

« Le Hobbit : la désolation de Smaug » nous reprend là où nous avait laissé son prédécesseur, dans un monde magique peuplé par les elfes, les nains, … . Ce deuxième film nous emmène donc dans la suite du voyage de notre cher Bilbo.

Il faut bien l’avouer, ce film est superbe. Que ce soit au niveau de la réalisation ou des effets spéciaux, nous sommes littéralement projetés dans un monde de magie et d’étrangetés. Les décors et les personnages sont toujours aussi saisissants de réalisme, tout en nous permettant de nous évader de la réalité de notre monde.

Seul petit point noir, certaines parties du film laissent retomber la tension et l’implication que le spectateur peut ressentir. On notera également que Peter Jackson  a pris pas mal de libertés par rapport au livre, ce que certains verront comme un bon point, mais qui pourra choquer, voire frustrer,  d’autres.

 

Quentin

 

 

« Le Hobbit : la désolation de Smaug » nous replonge dans la magie de l’univers de Biblon Sacquet, le réalisateur prend la peine de nous peindre des tableaux qui restituent la vision qu’il a de la Terre du Milieu.

Les effets spéciaux et la qualité de certaines scènes conquièrent l’attention dès le début de la suite de l’aventure, difficile donc de décrocher au cours de ce film, même si la fin un peu brutale nous rappelle qu’il s’agit bel et bien du deuxième film de cette trilogie.

Malgré tous ces aspects positifs, il est difficile de ne pas se questionner quant à la longueur de ces films en comparaison à la taille du livre.

Un film a conseillé à tous les fans de l’univers de Tolkien.

 

Arthur

 

 

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...