Michael Kohlhaas de Arnaud des Pallières

Publié par , le 28 juin 2013

michael kohlhaas

Critique :

Le film Michael Kohlhaas qui a remporté le Golden Iris Award, le grand prix au Brussels Film Festival, a le nom d’un marchand allemand du XVIe siècle. Cette co-production franco-allemande que j’ai pu voir mercredi dernier lors de la journée de clôture de l’événement était également nominé pour la Palme d’Or  et 9 autres prix au Festival de Cannes, une nomination justifiée lorsque l’on analyse ce film solide et passionnant qui se trouve aux antipodes des blockbusters d’aventure auxquels Hollywood nous a habitués. Un film  pleins d’émotions sachant communiquer celles-ci de par la poésie qu’il dégage.

Adapté d’une histoire qui remonte à 1811, déjà adaptée au cinéma (mais avec très peu de retombées), Michael Kohlhaas est l’histoire d’un homme que l’on sépare de ce que lui importe le plus dans sa vie : ses chevaux et sa famille. Dans un monde dominé par les seigneurs féodaux, ce marchand n’a pas d’autre choix que de s’entourer d’un groupe de fidèles qui, épée et arbalète à la main, l’aideront à se venger et réclamer justice face à la princesse du royaume. Cela ne sera pas facile parce que Kohlhaas n’est pas un guerrier, mais quelqu’un avec une austérité et ténacité d’âme indispensables pour se battre. Désespéré, il fera tout le nécessaire pour obtenir ce qu’il veut.

Le français Arnaud des Pallières aborde ce film en s’éloignant de ce qui est attendu d’une histoire de ce genre. Il ne faut pas s’attendre à des effets spéciaux ou scènes spectaculaires de combats épiques, mais bien à de la sobriété.

La seule chose un peu surprenante dans ce film est l’étrange décision du réalisateur d’utiliser des acteurs non-francophones qui parlent en français,entravant la compréhension de beaucoup de dialogues. Il est vrai que le danois Mads Mikkelsen (King Arthur , Casino Royale) joue un rôle tout simplement génial, clairement au-dessus du reste mais  je ne peux pas résister à mentionner l’anecdotique Sergi Lopez, qui reprend ici son Catalan natif.

En sortant de ce film, je remet en cause les critiques si tranchées que j’avais lues à son sujet, le prix que le film a reçu ici à Bruxelles est amplement justifié et ne sera que justice face à ses détracteurs cannois.

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...