3 10 6 min 1 mois 146

Pour le comité organisateur, s’il y avait une seule et unique certitude: Il ne pouvait se passer une seconde année sans le moindre festival… 

Suite à la Covid19 et l’annulation impérative de l’édition 2020, Esperanzah souhaitait se réinventer, pour revenir au plus vite et proposer, à ses festivaliers, une parenthèse para-pandémique.

La culture ayant été l’un des secteurs les plus impacté lors de cette période, c’est de Codeco en Codeco qu’il avait fallu analyser la faisabilité et la viabilité d’un Esperanzah « autrement »…

C’est le projet d’un « Petit Esperanzah » qui vu le jour autour d’un Covid Safe Ticket, Graal permettant à son détenteur de déambuler librement au sein d’une bulle parfaitement safe; sans masque, sans protocole  ni aucune distanciation obligatoire…

Si ce C.S.T ne fût pas facile à mette en oeuvre, « Le Petit Esperanzah » se devait d’être une expérimentation, un projet pilote sous le regard attentif des autorités et de bien d’autres festivals: 

« Un ascenseur émotionnel , mais aussi une source de motivation exceptionnelle! Tester de nouvelles choses et faire revivre la culture…! » un défi réussi, comme annoncé par Jean Yves Laffineur, directeur et programmateur artistique d’Esperanzah.

SuperSka

Une décroissance obligatoire ? Détour vers le Futur…

Alors certes, cette édition qui s’est déroulée ces 31 juillet et 1er aout 2021 était moins riche en festivaliers que les années précédentes, car seul quelques 8500 personnes ont eu la chance de fouler le sol du site de Floreffe. Même le camping fût revisité en prenant ses quartiers au pied de l’Abbaye.

Et si à notre entrée sur les lieux, cela pouvait ressembler à une partie de cache cache afin de retrouver nos marques… L’essence, elle, semblait être préservée!

– Une scène Coté Jardin, une scène Coté Cour (et une programmation musicale toujours aussi éclectique en vue de faire découvrir, danser et vibrer)…

– « Le village des enfants » où jeux et ateliers brico-découvertes étaient animés par des bénévoles pour le plaisir des petits ( et des grands!).

Le Village des Enfants

– Des Stands d’Artisans nous présentant leurs créations.

– De la cuisine du Monde selon vos préférences: sucrée, salée voire plutôt épicée?

Cuisines du Monde

« Le Village des Possibles » , l’un des piliers de l’esprit Esperanzah… 

Penser autrement, mais surtout nous conduire à réfléchir différemment , voici le leitmotiv affiché depuis toujours par l’organisation d’Esperanzah.  Réécrire les histoires, en raconter d’autres grâce à des « Micro-ouvert » , travailler à abolir les discriminations, dénoncer le harcèlement, les inégalités et enfin, éveiller les consciences… Voilà le rôle de ce Village où Tout est Possible …

Le Village des Possibles

Petit retour « Coté Scènes »: 

Yseult: La jeune auteure-compositrice et interprète était tête d’affiche du samedi. Et l’on peut dire que le charme à fonctionné. Sa voix juste, aérienne et ses textes bruts ont fait frissonner le Coté Jardin

James BKS:  Un Super Band composé par Lee-James Edjouma, fils du regretté Manu Dibango, autour d’ Idriss Elba, Q-Tip…

James BKS

Mezerg: Artiste déjanté créateur du style « PianoBoumBoum »,  entre Techno-Jazz et Trance, il était accompagné d’Emilio Castiello, violoniste tout aussi « barré »… Une découverte quelque peu hallucinante et terriblement efficace!

Mezerg&Emilio Castiello

Et puis, à Esperanzah, l’engagement,  c’est aussi en musique :

Pour Lucas Santtana, artiste brésilien , sa musique est, avant tout, un acte militant contre la politique extrémiste et populiste de Jair Bolsonaro, actuel président du Brésil … 

De son coté, Ziza Youssouf, nous a entrainé vers une world music aux accents de Reggea-Blues et Afropop, n’oubliant pas, entre chaque morceaux, de dénoncer la gestion désastreuse de certains dirigeants africains mais aussi d’apostropher les incrédules face à notre responsabilité humaine  sur les évènements climatiques récents… 

Belge d’origine mauritanienne, Ziza Youssouf  prône des valeurs universelles et reste proche de son public … Incontestablement l’un des coups de coeur de cette édition 2021!

Ils étaient, aussi, au programme:

SuperSka – Meyy – Ozferti – La Dame Blanche –  Fulu Miziki – Winter Woods – Meryl –  Las LLoronas – Mauvais Oeil et  Le Collectif Z … 

Tous ces artistes sont à découvrir via leur page web! 

Mise à jour terminée: 

Ce « Petit Esperanzah » s’est finalement clôturé en mode Majeur, sans fausse note et toujours avec un « grand coeur »! 

3 thoughts on “Le « Petit Esperanzah! » : un redémarrage en Mode Sans Echec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *