Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Interview de Johan de Moor, auteur Bruxellois et créateur de dessin animé !

Littérature Interview de Johan de Moor, auteur Bruxellois et créateur de dessin animé !

Publié par Lionel, le 13 décembre 2013

johan de moor

Bonjour Johan de Moor, pour nos lecteurs qui ne te connaîtraient pas encore, pourrais-tu nous dire qui tu es et que fais-tu dans la vie ?

Bonjour le Bourlingueur du Net, je suis auteur de bande dessinée et à la fois cartooniste (dessin de presse). Je suis né à Anvers (DeWevercity), et suis le fils de Bob de Moor, et filleul de Willy Vandersteen ( Bob et Bobette ).

Depuis la fin des années 70, je dessine professionnellement,  toutefois j’ai suivi des études de graveur : xylographie,eau-forte…(cela me reste dans les pattes, j’aime bien). Je suis resté constamment actif, pendant cette période, comme dessinateur de presse en Flandre, principalement. Ensuite, Stephen m’a proposé de collaborer, avec Henri Reculé, au dessin du « Dernier Livre de la Jungle ». Une série que j’ai arrétée après deux albums, le réalisme ne m’étant pas vraiment confortable.

Donc auteur de bande dessinée tu as eu l’honneur de côtoyer Hergé et de travailler sur une BD peut être oubliée aujourd’hui qu’est Quick et Flupke, une des seules BD vraiment bruxelloise à ce jour. Pourquoi ne pas avoir continué ces célèbres aventures ?

J’ai passé quelques temps aux studios Hergé, principalement pour aider Hergé à sa dernière histoire : « L’alphart ». Cela ne s’est pas fait, Hergé décédant le 3 mars 1983.
Je me suis attelé à réaliser une série de 260 épisodes des personnages de Quick & Flupke en dessin animé, ainsi qu’un album inédit avec les personnages d’Hergé : « Haute Tension »… Et mes premiers cheveux blancs sont apparus, par le stress…

Après la fermeture des studios Hergé, les projets ont été enterrés.

J’ai alors réalisé pour Casterman, avec mon ami Stephen Desberg au scénario, une série « Magique » : « Gaspard DelaNuit »(4 titres).

Ton regretté père Bob de Moor a laissé la série Cori Moussaillon sans successeur malgré que tu aies terminé le dernier album. Pourquoi ne jamais avoir eu envie de continuer, une série qui semblait bien fonctionner ?

Je n’y ai pas vraiment pensé. Bob était un passionné de marine du 17ème et 18ème siècle, doué d’un sens du détails,de la perfection…
Je me sens plus proche de son petit personnage, Balthazar. Quel graphisme!

La Vache, cet animal au doux regard est par contre ton bébé, une série qui n’a cessé de faire rire de par son humour décalé les lecteurs dans les années 90. Et pourtant depuis 1995, plus rien, un regret pour beaucoup d’amateur. Jamais eu envie de faire un dernier album pour la route ?


Début des années 90, je suis « entré » dans le merveilleux mensuel (A Suivre) des éditions Casterman, avec le personnage de « La Vache-Pi 31416 » (Agent secret du monde animal).
Avec toujours Desberg au scénario, nous avons collaboré sur “La Vache” pendant une dizaine d’albums, ce qui fut un plaisir graphique, narratif et créatif pour moi. Fin des années 90, je suis passé de Casterman aux éditions du Lombard, en réalisant « Lait entier », en fait la « suite » des mésaventures de « la Vache ». (2 albums,début des années 2000)

Ce que je suis en train de réaliser actuellement : »Coeur glacé », correspond bien à mon état d’esprit actuel…Et l’ambiance de la vache n’est pas très loin (graphiquement). Ah oui,les éditions du Lombard ont la bonne idée de rééditer toutes « les vaches « /fin 2014. Ca va être bien.

On a beau chercher, on sent que tu t’es vraiment éloigné du monde de la bande dessinée et pourtant tu étais un artiste hors pair, as tu des projets en ce sens dans les prochaines années ?

J’ai remporté le grand prix du meilleur dessin de presse en 2008 et j’ai également donné cours de bande dessinée à Sint-Lukas (école d’art flamande à Bruxelles) pendant 10 ans… J’ai eu la chance de participer à une très agréable collaboration dans Spirou aussi, avec Martin Winckler au texte, pour une rubrique : »Docteur Je sais Tout ». (trois,quatre ans)

J’ai été engagé fin 2009, comme chroniqueur, dans cette émission de fous, à la RTBF, »le jeu des dictionnaires »…Qu’est-ce que je me suis marré avec Pierre Kroll, Thomas Gunzig, Fred Jannin, Gilles Dal, Juan D’oultremont, Bruno Coppens, Eric De Staercke…Et bien d’autres personnes fantastiques …et une participation à l’émission « Les Sauveurs », sur Radio Nostalgie. Que du bonheur.

J’ai exposé une grande série de toiles acrylique à la Galerie Petits Papiers au Sablon à Bruxelles, en mai 2013.

Actuellement je termine une bd, à paraître en septembre 2014: « Coeur glacé », avec Gilles Dal au scénario, ainsi qu’un dessin de presse hebdomadaire dans le magazine « Marianne Belgique. »
Pour rebondir après sur une autobiographie en bande dessinée, avec cette fois-ci Nix au scénario.(titre : « Mr BD »)
Et plein de choses…

Je sais que tu es un grand supporter d’Anderlecht en football, souvent tu assistes aux matchs, tu connais donc bien cet univers qui sourit actuellement aux Diables Rouges, le nom de l’équipe nationale belge. Penses-tu que la Belgique va revivre un été 86 ?


C’est du domaine privé, ça !! Mon jardin secret !!
Supporter un club ( le meilleur, même si c’est un peu clopin-clopant ces temps-ci) n’est pas la même chose que supporter l’équipe national…
C’est comme un enfant, apprendre à le connaître…Mais franchement, je ne suis pas encore top-enthousiaste!!  S’ils jouent vraiment bien « ensemble » et « vite », on peut voir venir…
Mais je vous offre un verre, et on en discute à la mi-temps.

Merci à toi pour ces précieuses minutes que tu nous as accordées et au plaisir de te croiser prochainement dans l’une ou l’autre galerie bruxelloise !

Merci à vous.
Que la fête continue!