Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Les Pères au Théâtre de Poche

Théâtre Les Pères au Théâtre de Poche

Publié par Rédacteur, le 14 novembre 2011

Écriture et mise en scène : Julie Annen

Assistée de Athéna Poullos

Avec Achille Ridolfi, Daniel Marcelin
et Anton Tarradellas

Compositeur : Gaspard Vangindertael

Décor et costumes : Anne Sollie

Lumières : Xavier lauwers

Éditions Lansman

Une coproduction Théâtre de Poche – Théâtre Royal de Namur, la Charge du Rhinocéros et Pan! (la compagnie).

Avec l’idée de Wallonie-Bruxelles International, du Ministère de la Communauté française Au Service théâtre.

Du 11 au 28 janvier 2012 à 19h au Théâtre Royal de Namur

Du 30 janvier au 11 février 2012 à 20h30 à la Vènerie/Espace Delvaux à Watermael-Boitsfort.

Être père n’est pas une évidence pour tout le monde. Quelles émotions traversent ces hommes qui voient leur vie changer du jour au lendemain ? Comment gèrent-ils cette nouvelle responsabilité ? Pour répondre à ces questions, l’auteure Julie Annen a recueilli une centaine de témoignages de pères pour en créer une pièce de théâtre : « Les pères ».

Les témoignages se chevauchent, les émotions aussi. Les acteurs, au nombre de trois, jouent à tour de rôle un père ou l’autre : le zen, l’absent, le ringard, le bienheureux,… Certains sont illuminés par la vie qu’ils transmettent, d’autres sont indifférents. Les pères en voient de toutes les couleurs : du jaune, du vert, du bleu,… mais aussi du noir car la mort prend une place considérable dans beaucoup de ces témoignages.

Il n’y a donc pas d’histoire. Il s’agit d’un spectacle de témoignages, un recueil créé pour les pères, tous sans exception. Les grands, les petits, les colériques, les cools, les cœurs de pierre, les bavards, les silencieux,… Et le recueil ne se finit pas après la pièce, un blog a été lancé dans le but de donner la parole aux pères qui le désirent. L’adresse à suivre : lesperes.over-blog.com. Á la fin de chaque représentation, un comédien lira un passage du blog. Un témoignage inédit accompagnera donc chaque soirée.

Quelle conclusion apporter à ce véritable recueil de poèmes ? Chacun vivra la pièce à sa manière, comme chaque père vivra sa paternité à sa façon. Le soir de la première, les acteurs étaient émus et manifestement touchés d’être entrés dans l’intimité de tous ces papas de différentes cultures et classes sociales. Sans doute ces comédiens savent-ils ce que c’est d’avoir un ou plusieurs enfants. Décidément, « quelle vie on mène quand on est père ».

Philippe Vincke