Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Nous étions timides au Théâtre du Méridien du 6 au 31 mars 2012

Théâtre Nous étions timides au Théâtre du Méridien du 6 au 31 mars 2012

Publié par Anne-Sophie Saussez, le 8 mars 2012

Création et mise en scène : Edith Depaule

Assistanat à la mise en scène : Aubéline Barbieux

Création et interprètation : Laurent Capelluto et Muriel Clairembourg

Eclairages : Alain Collet

Accessoires : Hélène Jouet

Univers sonore : Clément Thirion

1959, Monsieur et Madame animent une émission télé. Tandis que Monsieur initie les débutants à l’art des danses de salon – cha cha cha, fox trot et bien d’autres danses cabrioles -, Madame nous fait l’éloge d’un mets dont elle détient tous les secrets: les crêpes. Le tableau parfait. Bien sous tous rapports, ils collent pleinement aux conventions de l’époque. Mais qu’adviendrait-il de cette image de la perfection si Monsieur et Madame – fatigués du respect de ces codes sociaux – venaient à se laisser submerger par leurs pulsions et désirs?

Laurent Capelluto (Monsieur) et Muriel Clairembourg (Madame), un duo de choc ! D’entrée, les deux comédiens donnent le ton : un bref aperçu de toutes les poses – illustrant parfaitement le machisme de l’époque – que Monsieur et Madame se doivent de prendre en public… Et le sourire crispé est de rigueur ! Mais au fil de l’émission, les téléspectateurs – et nous, spectateurs – sommes bien vite témoins d’un abandon de toute convention. En effet, las de cette panoplie de codes, Monsieur et Madame se laissent progressivement envahir par leurs pulsions. Ils s’emballent littéralement jusqu’à se surprendre eux-mêmes : les pas de danse tant maîtrisés du début deviennent plus souples et plus habités,  faisant place à des moments de douce folie durant lesquels Monsieur et Madame virevoltent avec passion. Et ceci se ressentira inexorablement dans la présentation culinaire de Madame !                                                               Si au début ils étaient timides, l’image de Monsieur et Madame si bien conditionnée par la société s’effondre. Ils ne sont plus que deux êtres, libérés de toute contrainte, se laissant guider par leur instinct, leurs envies et leur corps et ayant soif de bonheur.

La mise en scène, que nous devons à Edith Depaule – également créatrice de la pièce – est remarquablement agencée : entre chacun des cours de danse de salon de Monsieur, une séquence culinaire est présentée par Madame. Le spectateur aura ainsi un spectacle diversifié mêlant théâtre, gastronomie, danse et musique. Le tout avec simplicité et humour.

Seule ombre au tableau : on en aurait voulu plus ! Le spectacle ne dure qu’une heure environ. Mais c’est un peu plus de 60 minutes de régal pour les yeux et l’ouïe !

Alors, si un moment de théâtre vous tente, optez pour « Nous étions timides ». Le Théâtre du Méridien – théâtre dans lequel la pièce a été créée –  vous accueillera chaleureusement, comme à son habitude.

Anne-Sophie Saussez