0 00 3 min 4 mois 210

Il est 19h00, les fortes chaleurs de la journée diminuent et les portes du DOUR FESTIVAL s’ouvrent officiellement après 2 années d’annulation.

© Sébastien Wine

On démarre ces 5 jours de musique et d’amour avec une jolie découverte.
Venue tout droit d’une région reculée du Bénin le groupe STAR FÉMININE BAND et sa musique garage rock nous apporte un vent de fraîcheur et de modernité. Un voyage très agréable pour des festivaliers un peu timides au début mais qui seront pris au jeu au fur et à mesure du show.

© Sébastien Wine

Fusion de shoegaze, de hip-hop et de grunge, KENNY MASON est l’un des artistes hip-hop les plus récents à avoir émergé de la scène underground d’Atlanta. Il nous présente son premier album sorti en avril dernier et poussé par le succès de sa chanson « HIT ». Le public est conquis et commencent les premiers pogos de la soirée.

© Sébastien Wine

Petit détour par la scène DE BALZAAL où la DJ suédoise LA FLEUR ambiance et fait danser les fans avec sa musique électronique groovy et sexy. Un set d’1h30 qui aura séduit nos amis Douriens. Le festival est bel bien lancé !

© Sébastien Wine

Vient le tour du très attendu JAZZYBAZZ, le rappeur phare des raps contenders et poètes perdu du 21è siècle. À coup de rimes multisyllabiques et d’egotrip, il nous présente son dernier album « MEMORIA » qui a su nous convaincre.

© Sébastien Wine

On clôture cette magnifique première soirée avec le binôme incontournable du rap belge : CABALLERO & JEANJASS ont fait monter la température de la BOOMBOX avec leur hits respectifs et en duo. Un show en mode battle de rap qui rend le public chaud bouillant, la performance du duo est incroyable et met tout le monde d’accord !
La suite du festival s’annonce bouillante elle aussi, au propre comme au figuré.

© Sébastien Wine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *