0 00 4 min 2 mois 197

À peine arriver au Plan Incliné, nous prenons un ascenseur émotionnel avec APRILE et ses textes aux tendances légèrement mélancoliques pourtant bien installées sur des mélodies pops. Si les premiers festivaliers ne savent pas sur quel pied danser, pas de problème : il suffit de suivre l’énergie du jeune liégeois ! À Bâbord en revanche, pas besoin de guide tant le plaisir d’être là se ressent immédiatement, tant par MOONSTONE et leurs fans, venus en nombre les soutenir, que par ceux qui les découvrent seulement. Gagnants de l’Envol des Cités 2022, les louvièrois donnent tout et nous présentent leur premier single « Lay Down ». Ils nous accordent même un moment en catimini pour nous parler de leur album qui sortira le 07/09 !

© Jérémie Piasecki

Pour la première fois en Wallonie, PORTLAND montent à Tribord. Au naturel et les pieds nus, ce sont deux voix qui se complètent et s’harmonisent. Leur prochain album, enregistré à Londres sort début 2023. Nous retrouvons ensuite FUGU MANGO avec son électro-pop aux sonorités venues d’Afrique qui nous transporte à son tour dans un autre monde. Une ambiance que le groupe belge emmène partout avec lui.

© Jérémie Piasecki

Émotions, en maître mot, YKONS ne laisse personne indifférent. Tantôt nostalgiques, tantôt pleins d’espoir, les textes sont repris en coeur par le public. Au moment du salut, on peut voir et comprendre que, bien plus que la passion, c’est l’amour de la musique et celui qu’ils reçoivent de leurs fans qui animent chacun des membres.

© Jérémie Piasecki

THE LIMINANAS sont bien difficiles à définir et quoi de plus normal quand ils ne sont pas moins de 7 sur scène. Tout-à-fait psychédéliques, ils transcendent les festivaliers présents à Bâbord ! Pour nous, un petit tour du Bosquet s’impose. Comme toujours, ce petit coin de paradis nous offre détente en hamac et des chill-vibes pour se ressourcer.

© Jérémie Piasecki

« It’s Happening Now » et en effet, on vit le moment qui arrive au présent : MUSTII fait chavirer Ronquières à Tribord. L’artiste, toujours aussi accessible et proche, retrouve le Plan Incliné et ses fans dans une relation réciproque : de l’amour partagé à 200%.

© Jérémie Piasecki

En provenance directe d’Ecosse, TRAVIS débarque avec son rock doux et enivrant. Sur les « Sing », le public chante et entre chaque morceaux, acclame le groupe avec ferveur !

Malgré la chaleur, la foule se resserre devant DEUS. Du rock comme on l’aime et une énergie qui continue de faire grimper la température. La fumée monte mais, pas d’inquiétude, ce n’est pas dû à un incendie… C’est GOOSE qui à Bâbord nous propose un show stroboscopique dans un mélange de rock et d’éléctro.

© Jérémie Piasecki

Nous arrivons déjà au dernier concert, de quoi jeter un froid… Heureusement, SNOW PATROL brise la glace et offre à la dixième année du festival, la conclusion qu’elle mérite ! En effet, cette édition aura réuni près de 65 000 festivaliers avec une soirée supplémentaire qui comme les deux autres affichait sold-out. Le vendredi n’était pas d’ailleurs la seule surprise, Ronquières inaugurait son nouvel espace DJ set : le Bâbord Club. L’endroit idéal pour finir la soirée et quitter en douceur le Plan Incliné.

© Jeremie Piasecki

De l’accueil à la programmation sans même parler de l’ambiance, tout était parfait… Nous n’avons plus que deux choses à dire : merci et à l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.