0 00 5 min 11 mois 1978

Pour vous conter cette rétrospective du concert de Dog Eat Dog à la Ruche verrière de Lodelinsart du 28 juin dernier, nous nous sommes surpris à imaginer la métaphore d’une « Fontaine Blanche »…

Plus communément appelé « Trou Blanc », cet objet hypothétique du bestiaire cosmologique serait, à l’inverse du la singularité du trou noir, un jaillissement massif d’énergie…

Sachant que l’évènement était organisé par Ether Agency et que, justement, l’Ether est lui aussi un élément cosmique qui fait toujours débat actuellement, l’analogie était facilement trouvée…

De l’énergie donc!

De fait, il est peu probable que depuis lors de sa création en 1909 par l’architecte Lefèvre-Bougé, cette petite (mais au combien charmante) salle des fêtes de la Ruche ait connu pareilles vibrations. Sur scène se sont succédés, en plus des Maitres de cérémonie, UnityTX et Angel Crew. Près de 550 personnes s’y étaient données rendez-vous… Une totale réussite: « Quelle soirée! » nous affirma Vincent, de l’équipe d’organisation.

Début des festivités: UnityTX!

Vers 20H00, c’est le quatuor originaire de Dallas, UnityTX qui entre Metal Fusion et Rap Hardcore a chauffé la foule!  Créé en 2014, le band a sorti en 2019 « Mad Boy », un EP sensation qui fut salutaire pour la formation qui avait alors connu pas mal de hauts et de bas… 

L’entrée en matière est réussie et la soirée s’annonce sous les meilleurs auspices. Nous sortons prendre l’air, l’occasion de rencontrer Berardo et Fred, des amis d’enfance, tous deux originaires de Colfontaine en région montoise, avec qui nous avons pu échanger quelques impressions sur cette soirée mémorable: 

« L’ambiance est top! Une assistance de trentenaires et quarantenaires venue pour revivre leurs 20ans! Pas de prise de tête… Des pogos plus sages qu’à l’époque et une convivialité dans le mosh pit qui m’a fait chaud au cœur.

Une occasion aussi de retrouver des potes du secondaire qui aimaient bien le rock et qu’on ne voit pas assez.

Ce type d’événements en guise de retrouvailles festives ne laissent que de bons souvenirs avec le temps… »

Angel Crew aux commandes…

L’équipage est de retour sur le Pit et ça déménage!  Si les années ont passé, la motivation et le partage avec le public sont toujours au rendez-vous. Quand on parle de Punk/Hardcore, il est vrai que cela peut parfois faire peur aux néophytes, mais pourtant, mes amis… Quelle ambiance!  Lorsque que le groupe annonce son « Bring down the world », la chaleur monte d’un cran, la moiteur se ressent, le sol s’humidifie, les murs commencent à trembler, les corps se bousculent, s’entrechoquent!  On vous parlait d’énergie… 

Who are Kings?

On se demande alors, dés l’arrivée du mythique groupe du New Jersey Dog Eat Dog, s’il allait pouvoir maintenir la dynamique engendrée par le Crew…Bien que les premiers tracks furent synonyme de rampe de lancement, il suffit de quelques notes au saxo et  l’intro du fameux « Who’s the King » pour relancer la machine à vitesse grand V! Puis, ce sera une déferlante… Pendant près de 2H: Rocky – Isms – No Fronts, tous leurs classiques y sont passés, entrecoupés de quelques pépites plus récentes et d’une communion inégalée avec le public carolo 100% acquis aux Rois du jour… 

« Perso, On venait clairement pour Dog eat Dog , on les avait déjà vu enflammer Dour festival en 1995 et on peut dire qu’ils ont toujours la pêche les bougres! » nous confiera Berardo. 

Moralité: Il ne faut pas être Einstein pour s’apercevoir que cette soirée restera gravée en la salle de la Ruche verrière. Que les groupes présents, l’équipe d’organisation, le Grand Charleroi et nous, cher public belge avons, à nouveau, laissé une trace indélébile sur la courbure de l’Espace-Temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *