1 00 5 min 8 mois 1249

La file grossit devant le parc communal de Baudour et des renforts sont appelés. On peut dire que cette édition fait venir du beau monde !

Il est 17h30 au Park Rock et les festivités sont lancées ! Les cinq musiciens, qui composent FLY AWAY depuis 2007, entrent en scène pour nous assurer 40 minutes de Lenny Kravitz. Ils se lancent directement confiants, bien dans le style psyché de notre cher Lenny ! Le public se rassemble doucement face à la scène. On voit les têtes qui commencent à remuer aux sons que l’on a toutes et tous en tête depuis tant d’années. Un début de soirée qui nous met tout de suite dans l’ambiance et nous, on est déjà ravis !

© Jérémie Piasecki
© Jeremie Piasecki

Après une petite pause, le moment pour nous de partir à la conquête d’une bonne petite boisson, car oui, nous sommes au soleil aujourd’hui ! Au passage, on retrouve des têtes connues, on papote en attendant le groupe suivant qui va nous faire voyager dans l’univers du grand et magnifique David Bowie.
Mes « Festi-amis », il est 18h40 pile quand THE DIAMOND DOGS, créé en 2014 et originaire de Hautrage, entre en scène. Les spectateurs, « Ses amours » comme le chanteur aime les appeler, se remettent en place et ont l’air bien décidés, au bout de deux chansons, à se laisser guider par le groupe. C’est sur le grand « Heroes » que se clôturera le set . Nous sommes tous heureux et nous le montrons volontiers au groupe !

© Jeremie Piasecki
© Jeremie Piasecki

On repart dans quelques minutes pour rejoindre CURIOSITY qui va nous envoyer dans le monde rock du cultissime groupe The Cure ! Entre deux chansons, c’est sur une belle présentation que nous apprenons que les « Curistes » nous viennent de Liège et comme ils le disent, ils sont sûrement les plus chauves des tributes de Cure, mais on le sent, ils en ont plein le coeur ! Je dois dire que le set est vraiment bon, superbement bien ficelé et entraînant. Nous ne restons pas en place, les titres s’enchaînent mais ne se ressemblent pas, on donne de la voix, on donne des mains, le public du Park Rock est bien là et il le montre. C’est au quart de tour que nous partons avec eux et ça fait du bien ! C’est sur un titre de 1983 « Lovecats » que le groupe clôture sa magnifique prestation.

© Jeremie Piasecki
© Jeremie Piasecki

Déjà 21h30, on ne voit pas le temps passer quand on s’amuse et voilà que sonne l’heure pour nous bourlingueurs de rentrer dans la bulle du dernier groupe de ce soir. On vous parle de MIND2MODE qui va offre une belle balade, comme son nom l’indique, entre Simple Minds, U2 et Depeche Mode. Dès leur entrée, on voit qu’ils sont des habitués de la scène, le groupe en envoie plein les yeux et surtout plein les oreilles sur les titres de Simple Minds . On ne va pas se mentir, c’est toujours bon d’entendre un tube d’un de ces trois grands groupes !

Changement de tenue sur scène et veste à paillettes, tout ça pour basculer dans le son britannique de Depeche Mode. Tiens, il vous suffira de trois accords pour exploser sur le magnifique « Personal Jesus » !

Après cela, MIND2MODE se penche sur le répertoire de U2 et opte cette fois pour une veste en jeans, là aussi, pas besoin de vous chercher longtemps, vous êtes en forme ! Il faut croire que le groupe l’est également, car il n’hésite à venir se mêler à la foule pour cette dernière partie de leur show.

Les « Festitrotteurs », vous étiez au rendez-vous, plus de 1700 entrées ont été enregistrées pour ce premier soir Park Rock Tribute ! Vos mains ont claqué et vos corps ont dansé et durant cette belle et douce soirée d’été, on peut le dire, on était vraiment bien à Baudour !

© Jeremie Piasecki
© Jeremie Piasecki

Bien évidemment, toutes nos photos sont déjà disponibles et nous avons une bonne nouvelle pour vous : des tickets sont toujours en vente pour cette deuxième journée !

One thought on “PARK ROCK 2023, laissez-nous chanter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *