0 00 3 min 2 semaines 1648

Après un an d’attente, la première soirée de Trolls et Légendes 2024 part sous les meilleurs augures ! Venus de Hongrie, DALRIADA débarque avec une énergie contagieuse et virale qui a très vite contaminé toute l’assemblée. S’ils ouvrent le bal, les membres du groupe ne semblent pas ressentir de pression et relèvent le défi haut la main. Les corps se dérouillent, les cris festivaliers se chauffent et les premières farandoles s’élancent. La foule bascule d’un côté à l’autre en suivant la voix de la chanteuse aussi douce un instant que gutturale le suivant.

© Jeremie Piasecki

Voici le moment du deuxième groupe et vos bourlingueurs, friands de jeux de mots, sont déjà au chômage ! Mais qui de mieux qu’une bande de trolls pour enflammer le festival ? Trollour, Trollaklass, Trollhamer, Trollbard et Trollaflem d ‘AKTARUM sont venus cette année pour mettre l’ambiance dans leur terre natale. Avec en plus et en exclusivité, un morceau qui sortira le 19 avril prochain ! Nous vous l’assurons, Aktarum est le groupe que vous vous devez de découvrir cette année si vous n’avez eu la chance d’être présent pour ce vendredi ! Nous en tout cas, on a « troll envie » de vous les faire écouter !

© Jeremie Piasecki

Plus romantique, comme une rose qui éclot au coeur d’un champ d’épines, et semblant tout droit sorti d’une oeuvre de Victoria Frances : BLACKBRIAR prend place sur scène. Onirique ou vampirique, nous ne saurions le dire. Ce qui est cependant certain, c’est le public en était complètement mordu. Une véritable parenthèse enchantée !

© Jeremie Piasecki

Pas le temps de se relâcher, le chapelier en a profité pour s’évader et prendre place sur les planches. Trolls de tous horizons se déchaînent alors que KORPIKLAANI se démène. Le groupe ne se contenta pas de nous présenter son nouvel album, mais fait de ce qui est déjà le dernier concert de notre soirée, la répétition générale de leur tournée mondiale débutant à Mexico dans quelques semaines ! Les festivaliers se laissent porter tant par le rythme fou et frénétique des musiciens que par les bras de leurs congénères.

© Jeremie Piasecki

Ainsi se clôture le premier chapitre de notre aventure Trollesque de 2024 et nous espérons vous retrouver encore plus nombreux ce samedi !

Tickets et infos-> par ici !

Article co-écrit par Lewis Mathieu et Aline Vander Osieren.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *