Georges Lucas perd la face au tribunal

Publié par , le 29 juillet 2011

©Chris Walsh / Stormtrooper

Georges Lucas a, comme tout le monde le sait, bâti son empire cinématographique sur la saga Star Wars. Cette véritable machine fantastique a vu le jour en 1977 et avait littéralement révolutionné le cinéma de l’époque.

Mais voilà que plus de trente années plus tard, George Lucas vient de perdre le copyright d’un des accessoires les plus vendus dans le monde, le casque des Stormtroopers.

Après le tournage de la première trilogie, Andrew Ainsworth, le designer du costume, avait gardé le moule original et les outils utilisés pour la fabrication du modèle. L’homme, voyant le succès commercial de la saga, avait alors produit en grand nombre des casques afin de les vendre. Le succès fût au rendez-vous et aurait rapporté une vingtaine de millions de dollars au britannique.

George Lucas, à qui appartient les droits de la guerre des étoiles, a décidé de poursuivre en justice son ancien collaborateur pour violation de droits concernant un produit dérivé. Mais récemment, la justice londonienne  a donné raison à l’ancien designer jugeant qu’il n’y avait pas de violation du copyright dans la mesure où les répliques ne sont pas des oeuvres originales.

La société Lucasfilms a réagit par communiqué de presse : « Nous continuerons à férocement protéger nos droits et propriétés intellectuelles concernant Star Wars au Royaume-Uni et partout ailleurs sur la planète par tous les moyens possibles« . Andrew Ainsworth a eu, lui, plus d’humour en déclarant : « Je suis fier d’annoncer que dans le système juridique anglais David peut se battre contre Goliath si sa cause est juste. S’il existe une Force, elle a été avec moi ses cinq dernières années« .

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...