Antoine Guillaume assume …, au TTO

Publié par , le 4 décembre 2011

Ah le TTO : ce bar, cette ambiance, ce théâtre. Tout le monde le sait, on ne va pas au Théâtre de la Toison d’Or pour s’ennuyer, et tout le monde le sait aussi :c’est rare que l’on s’y ennuie.

Mais franchement entre nous, soit dit en passant, que serait le TTO sans ses beaux hommes et je ne parle pas ici que du barman… On nous a toujours habitués a la toison d’or a de beaux hommes, des beaux hommes dans le public certes, mais aussi et surtout sur la scène.

Attention ! Entendons nous bien, je ne dénigre pas les actrices du TTO ni ceux qui dirons que nous n’avons pas vraiment décidé de se choisir un style, au contraire soyons d’accord que le talent est toujours présent.

Mais tout cela nous éloigne du sujet. Nous en étions donc aux beaux hommes et particulièrement aux beaux hommes de la scène. Parmi eux, on ne peut évidemment pas ne pas remarquer Antoine Guillaume. Bien sur je vois déjà les soupirs de ces demoiselles qui se disent Antoine ? Ah oui ! Quel dommage (soupirs), eh bien tant mieux ça en fera plus pour nous et surtout plus pour moi.

Antoine Guillaume c’est certainement « Cendrillon ce macho » où il travaillait déjà en tandem avec Sébastien Ministru mais c’est aussi « Fiever » . Cette fois il nous revient avec « Antoine Guillaume Assume », mais plus qu’assumer, il assure.

Un début de spectacle qui met de suite en ambiance, cette ambiance digne des Show des Carpentiers, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et de ce genre de choses, il est constamment question dans ce One-man-show : de multiples clins d’œil à Dalida, Barbara (la normale et Streisand), Juliette Greco, Petula Clark, et bien entendu les comédies musicales.

Je me souvenait d’Antoine Guillaume dans « Cendrillon ce macho » où déjà je lui trouvait un petit quelque chose de craquant, sans doute son coté jeune premier a-t-il séduit mon coté cougar ? A ce propos merci Antoine pour ce « Pariser tango » : un titre inoubliable dont tu nous as gratifié d’une interprétation exceptionnel. (A ce sujet : toujours très bel accent allemand, ça te rend encore plus séduisant. Je n’ai pas déposé de CV mais je suis libre pour dîner….)

Mais ici, je suis superbement surpris par un visage qui a prit de la maturité (rassure toi Antoine tu n’as pas vieilli), et une interprétation sublime des titres choisis.

Antoine Guillaume Assume c’est le petit Broadway bruxellois, c’est un show tout en humour et en musicalité avec un brin de revendication. Je passerais ici sous silence quelques unes des répliques de fin qui sentait un petit peu le rallongé pour rallonger, mais c’est dur de ne pas faire du Ministru quand l’auteur est Sébastien Ministru.

Mon avis : un One-Man Show a voir de toute urgence si on veut se vider la tête et réentendre des titres que je pensais a jamais oublié dans l’histoire de l’humanité musicale. Antoine Guillaume est un moment divertissant et léger pleins de charmes, d’humour, et de séduction.

PDMJ

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...