0 00 2 min 1 mois 161

Cette année encore, les visiteurs avaient accès à une exposition d’Héroïc Fantasy riche en artistes de grands talents

Avec Thimotée Montaigne, Johann Bodin et Mikael Bourgouin, l’évènement jetait un sous au sorceleur. Donnant vie aux personnages de « The Witcher », leurs illustrations offrent des scènes spectaculaires qui ont ravi les fans qu’ils soient férus des romans, du jeu vidéo ou encore de la série. 

© Jeremie Piasecki

En partenariat avec la galerie Daniel Maghen, Olivier Boiscommun exposait ses planches originales de « La Baleine Blanche des Mers Mortes ». Ainsi, il a emmené les festivaliers au gré du vent et de ses traits fins vers des flots d’aquarelles aux détails impressionnants. 

© Jeremie Piasecki

Dans un style complètement différent, les Trolls de Troy sont sortis des pages de leur bande dessinée pour poser, eux aussi, sous les cadres et les yeux des visiteurs. 

Ceux qui leur ont prêté leurs pinceaux (Lyse Tarquin, Didier Tarquin et Jean-Louis Mourier), ainsi que tous les illustrateurs cités précédemment, étaient présents pour rencontrer leurs admirateurs respectifs et signer des dédicaces.

© Jeremie Piasecki

La liste ne s’arrête évidemment pas là… Faute de pouvoir présenter tout le monde, nous ferons une place dans ces quelques lignes à Jean Linnhoff qui a démontré l’étendue de sa maîtrise en graffant, en direct, deux toiles ( 2m/3m ). Et ce, en moins d’une heure chacune! Petit conseil, gardez l’oeil ouvert, un article lui sera consacré très bientôt.

© Jeremie Piasecki

D’ici là, nous vous laissons bourlinguer et découvrir par vous même le travail de ces artistes, après tout une image vaut mieux que mille mots

© Jeremie Piasecki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.