0 00 3 min 3 semaines 674

On commence la journée avec la dynamique et excentrique : POUPIE. La jeune lyonnaise de 20 ans a beaucoup d’énergie à revendre! Sa musique teintée de POP et de RNB aux accents raggae, soul et trap nous touche en plein cœur.

© Sébastien Wine

Au tour de FLOHIO maintenant, la jeune britannique d’origine nigérienne nous offre sa musique incisive et percutante, où s’entremêlent avec brio grime métallique, techno industrielle et hip-hop traditionnel.

© Sébastien Wine

On reste de l’autre côté de la Manche avec LOYLE CARNER, le phénomène de la scène hip-hop UK. L’artiste nous dévoile ses sons à base de samples jazz et de punchlines soft avec un débit ultrarapide et un cockney accent cisaillé à la hache.

© Sébastien Wine

Nous accueillons maintenant sur la grand scène LAST ARENA un habitué des plaines du Dour Festival, j’ai nommé : ROMEO ELVIS. Avec sa réputation de bête de scène, Roméo met le feu en nous partageant son intense énergie. Il interprète ses sons issus de son nouvel album « TPA », sans oublier les classique du rappeur made in Bruxelles.

© Sébastien Wine

On termine cette magnifique dernière soirée avec VALD. Le natif d’Aulnay-Sous-Bois, hyper à l’aise sur scène. Avec son humour particulièrement savoureux et provocateur, le rappeur nous offre une prestation cinq étoiles avec ses nombreux hits. Les festivaliers, qui sont toujours debout après 5 journées de folies sont ultras chauds.

© Sébastien Wine

Avec au compteur 230 000 festivaliers répartis sur ces 5 jours de fêtes et d’amour XXL, le retour du festival de Dour est une véritable réussite! Le compte à rebours pour l’édition 2023 est déjà lancé! Plus qu’une année à attendre pour de nouvelles aventures complètement « doureuuuuh ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.