0 00 3 min 3 semaines 611

Depuis quelques années maintenant, la culture urbaine/hip-hop est représentée par la création d’un village intégralement conçu pour elle en plein cœur du festival. LES SOLIDARITÉS et, comme chaque année, un parrain de renom (CNN199 pour cette édition ! ) s’associent à Jeunesse et Culture pour nous faire découvrir cette culture urbaine plus que jamais ancrée dans la jeunesse. Et la bonne nouvelle c’est qu’on vous en donne tous les détails dès maintenant !

On démarre en douceur avec l’atelier custom où on proposait aux jeunes de personnaliser des bombes de peinture, sacs en toiles et bien d’autres choses encore.

© Sébastien Wine

Une première activité apaisante avant les initiations prévues durant tout le week-end.
Au programme break, hip-hop, skate et graff. Les jeunes curieux se sont pris au jeu, et qui sait peut-être, cela a-t-il fait naître une passion chez certains d’entre eux.

© Sébastien Wine

A l’Urban Village, on pouvait aussi s’essayer au PANNA ! Si vous ne savez pas ce que c’est, aucun souci, c’est très simple. Une arène, deux buts et un ballon, où l’on s’affronte en un contre un. En plus de marquer des goals avec style, l’objectif est de faire un petit pont à son adversaire. Les jeunes footeux étaient ravis.

© Sébastien Wine

Le samedi, l’Urban Stage accueillait une compétition de break avec des jeunes danseurs venus du monde entier et 3 juges reconnus pour les départager. Les battles se sont enchaînées au sol comme dans les airs sous les yeux ébahis des festivaliers.

© Sébastien Wine

Durant tout l’événement, les skateurs du coin et d’ailleurs s’en sont donné à cœur joie sur le skate Park. Des figures de haut vol et des chutes en pagailles, ils étaient nombreux à s’essayer à de nouvelles techniques ou à les peaufiner.

© Sébastien Wine

Encore une fois cette année, les festivaliers ont fait le plein de culture urbaine et de souvenirs 100% hip-hop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.