0 00 4 min 2 semaines 195

Alors que nous montons le campement pour la nuit, des notes de jazz parviennent à nos oreilles : VINCENT DESCAMPS & FRIENDS ont ouvert le festival du côté de la jolie terrasse du Centr’Art pour une prestation de 2h (deux heures !), devant un public sirotant bières ou jus de fruits locaux sous le soleil. Des airs de soirée de vacances loin au sud pour ce premier set !

Le festivaliers migrent ensuite, quittant la terrasse ensoleillée pour emprunter le sentier sous les arbres. On suit les flèches, le chemin est sinueux et l’on n’en voit pas tout de suite le bout. Dernier tournant, et voilà que l’on débouche sur une ouverture : nous sommes arrivés au Théâtre de Verdure. C’est le nom très poétique de la scène du Centr’Art ! Les troncs des arbres alignés de part et d’autre font colonnes, et leurs feuillages se rejoignant au-dessus de nos têtes forment une voûte végétale, donnant l’impression de se trouver dans une petite église, ou dans une de ces anciennes caves. Le ciel est invisible, nous ne sommes plus dehors, nous sommes dans le bois.

Je n’ai pas fini de m’émerveiller du lieu qu’OCTAFUZZcommence à jouer. Un groupe à la composition hétéroclite, qui nous a proposé de belles reprises, allant de la bien célèbre Adèle à Anouk, artiste néerlandaise bien moins connue dans nos contrées et que l’on a eu plaisir de « découvrir » par le biais de cette interprétation !

On enchaîne avec GRAN TORINO, et ceci n’est pas un film. Venus de Suisse, leur musique a merveilleusement contrasté avec la douceur du lieu : du rock énergique qui a réveillé le public !

Les Helvètes laissent ensuite place à la tête d’affiche, ORCHESTRE ZÉNITH ! Le groupe belge nous a proposé une set-list on ne peut plus éclectique, réinterprétant à leur sauce les tubes d’artistes divers et variés, allant de Muse à Prince, de Mylène Farmer à Wham ! (J’ai même trouvé que le chanteur avait des airs de Georges Michael, je finissais ma remarque à mon ami que les premières notes de Wake me up before you go go se faisaient entendre.)

Ce sont LES CH!M!STES qui ont clôturé la fête avec leur musique électro, emmenant même ceux qui avaient pédalé de la journée jusque tard dans la nuit, c’est dire s’ils étaient entraînants !

ALF Aventure, c’est maintenant terminé. Un évènement sortant de l’ordinaire, invitant au voyage lent, et qui, on l’espère, sera réédité l’an prochain !

Article écrit par Anne-France Roelandt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.